Illustration

Kongo-joss : La saison des « Bush »

Magazine Articles  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Déjà la fin du premier semestre dans nos universités, chez les cops l’heure est aux révisions !

Capitaliser sans trop stresser

Si la vie au campus est particulière, ce n’est pas seulement pour la quête du savoir auprès des grands profs qu’elle symbolise ! Ni pour le merveilleux brassage des étudiants issue d’horizon et de cultures diverses ! Ni encore pour ses gigantesques amphis ! Mais aussi à cause des moments inoubliables. Parmi ces moments, on a la saison des « bush ». Précédant les sessions normales d’évaluations, cette période est le tournant décisif de chaque cops.  Durant cette période, le temps est si précieux,  les heures semblant se substituer aux secondes ! Le campus est souvent plein à craquer. Normal ! Car même les étudiants fantômes empruntent pour une des rares fois le chemin de la fac ! Aux escaliers, on se bouscule. Chez les photocopieurs, c’est touffu. On tire tout. Les fax, les cours, les anciennes épreuves… que dire des amphis ? Ils sont toujours habités! C’est la ronde que tu veux voir ?! Les étudiants se succèdent pour « busher » sans stress le jour et même la nuit. Sans honte, d’aucun emprunte pour leur veillée de « bush » : repas, draps, brosse à dents… En tout cas pourvu que sa paye ! Cependant, trouvons toujours le moyen de mieux harmoniser son emploi de temps durant l’année académique, question de capitaliser sans trop stresser. Bonne « bush » !

 Roméo Dzekeng

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami