Une équipe espagnole lance une grève en plein match

Magazine Insolite  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Les joueurs du Racing Santander, équipe de Division 3, se sont croisés les bras dans le rond central et ont refusé de jouer au moment où l'arbitre donnait le coup d'envoi jeudi dernier à 21h00 de leur quart de finale retour de la Coupe du Roi face à la Real Sociedad.

L'équipe de Santander avait communiqué il y a trois jours leur décision irrévocable de ne pas disputer cette rencontre si le Conseil d'Administration du club, avec son président, Angel Lavin, ne démissionnait pas.

Les joueurs de Santander se sont ainsi regroupés dans le rond central au moment du coup d'envoi refusant clairement de jouer. L'arbitre mettant ensuite directement fin à la rencontre.

Les joueurs avaient expliqués qu'ils n'étaient plus payés depuis plusieurs mois, "malgré les promesses du président."

La Real Sociedad avait remporté le match aller 3 à 1. A priori, Santander perdra la rencontre par forfait et devrait se voir exclu de la prochaine édition de cette compétition.

La Real Sociedad rejoindrait ainsi directement les demi-finales, pour y affronter Barcelone. L'autre demi-finale mettra aux prises l'Atletico Madrid de Thibaut Courtois et Toby Alderweireld au Real Madrid.