Illustration

Comment changer son monde intérieur

Magazine Articles Développement personnel  Afrique
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Bonjour,

Dans mon précédent émail je vous disais que pour changer notre vie extérieure, il fallait commencer par changer notre monde ''intérieur''... MAIS...

COMMENT CHANGER NOTRE ''MONDE INTERIEUR?''

Pour cela il faut commencer par comprendre ce qui nous anime et qui fait que chaque individu réagisse différemment devant une situation donnée.

Qu'est ce qui fait qu'une personne ayant d'excellents antécédents peut se conduire sauvagement et sans remords, tandis qu'une autre donne sa vie pour sauver un parfait étranger? De quelle étoffe sont fait les héros, les salauds, les criminels ou les collaborateurs?...

Une chose est certaine: les êtres humains ne sont pas les créations du hasard; tout ce que nous faisons; nous le faisons pour une raison précise

Nous ne sommes peut-être pas conscients des raisons pour lesquelles nous agissons, mais il n'y a pas de doute qu'une force motrice anime tous les comportements humains.
Cette force agit sur chaque aspect de notre vie, de nos relations et de nos finances jusqu'à notre corps et notre cerveau. Quelle est cette force qui nous contrôle et qui continuera de nous contrôler jusqu'à la fin de notre vie?

LA DOULEUR ET LE PLAISIR!

Tous nos actes sont motivés par le soucis d'éviter la douleur ou de rechercher le plaisir...

Beaucoup de personnes n'arrivent pas à opérer les changements qu'ils souhaitent en eux, pour une simple raison: ils tentent sans cessent de modifier leurs comportements, c'est-à-dire l'effet, plutôt que de régler la cause qui sous-tend leurs comportement.

Le Comportement n'est autre chose que le produit de nos émotions ou encore états internes qui dérivent de notre perception de la réalité , c'est-à-dire de notre carte du monde ou de la réalité

Vous pourrez, dès que vous aurez compris et appris à utiliser les forces de la douleur et du plaisir, vous permettre d'effectuer les changements et les améliorations durables que vous souhaitez. Le fait de ne pas comprendre cette force vous condamne à vivre en réaction, comme un animal ou une machine. J'ai peut être l'air d'exagérer, mais penser un instant à cela.

Pourquoi ne faîtes vous pas certaines choses que vous savez nécessaires?

En effet, qu'est ce que temporiser? C'est ne pas faire une chose qu'on sait devoir faire. Et pourquoi ne pas le faire? La réponse est simple: en votre for intérieur, vous croyez qu'entreprendre immédiatement cette action sera plus pénible que la remettre à plus tard. Pourtant, vous est il arrivé de reporter la réalisation d'un objectif si longtemps que vous éprouvez soudain le besoin de passer à l'action et d'en finir?

Vous avez changé votre perception de la douleur et du plaisir...

Qu'est ce qui vous empêche de faire le nécessaire pour que votre vie ressemble en tout point à celle que vous imaginez? La réponse est simple:tout en étant conscient que ces actions vous seraient bénéfiques, vous hésitez tout simplement parce que vous associez d'avantage de souffrance au fait d'agir maintenant qu'au fait de manquer une occasion. Pour la plupart des gens, la peur de perdre surpasse de loin le désir de gagner.

Bien que nous préférions le nier, notre comportement est régie davantage par notre réaction instinctive à la douleur et au plaisir que par des calculs intellectuels. Sur le plan intellectuel nous savons que le chocolat est mauvais pour la santé, mais nous en mangeons quand même. Pourquoi? Parce que nous ne sommes pas gouvernés par notre savoir intellectuel, mais bien par ce à quoi nous avons appris à associé douleur et plaisir dans notre système nerveux.

Ce sont nos neuros-associations, c'est à dire les associations que nous avons formé dans notre système nerveux qui déterminent nos actes. Bien souvent, nous essayons d'outrepasser ces associations. Nous suivons un régime alimentaire pendant un certain temps, nous avons fini par nous décider parce que nous ne voulions plus souffrir.

Nous réglons le problème pour l'instant, mais si nous n'en éliminons pas la cause, il fera surface à nouveau. Ainsi, pour qu'un changement soit durable, nous devons associer de la douleur à notre ancien comportement et du plaisir au nouveau, et maintenir ce comportement jusqu'à ce qu'il devienne cohérent.

En réalité, nous pouvons apprendre à conditionner notre esprit, notre corps et nos émotions de façon à associer de la douleur ou du plaisir à ce que nous voulons. En modifiant nos associations, nous changerons instantanément nos comportements. Si nous voulons prendre notre vie en charge, nous devons apprendre ''à conditionner'' notre esprit et nous pouvons le faire en un tour de main.

Comment? Il suffit pour cela, d'associer une douleur intense aux comportements que nous voulons abandonner, et nous ne songerons même plus à les adopter.

Y a-t-il des actions que vous ne commettriez jamais?

Pensez aux sensations que vous associez à ces actions. Si vous associez ces mêmes sentiments et sensations aux comportements que vous voulez éviter, vous les bannirez à jamais de votre vie.
Puis, associez simplement le plaisir au nouveau comportement que vous désirez adopter.

Grâce à la répétition et à l'intensité émotive, vous pouvez vous conditionner à adopter ces comportements jusqu'à ce qu'ils deviennent automatiques.

Quelle est donc la première étape à franchir pour créer un changement? Il s'agit simplement de prendre conscience du pouvoir qu'exerce la douleur et le plaisir sur chacune de nos décisions et, par conséquent, sur chacune de nos actions. Être Conscient, c'est comprendre que les liens se tissent constamment entre les idées, les mots, les images, les sons et les sensations de douleur et de plaisir.

Rappelez-vous que tout ce que nous désirons de sérieux exige que l'on dépasse la souffrance à court terme, afin d'atteindre un plaisir à long terme. Si vous voulez un corps magnifique, vous devez le sculpter, ce qui exige de vous que vous souffriez à court terme. Après quelques séances, l'exercice devient un plaisir. Toute forme de discipline exige que l'on dépasse la douleur, les affaires, les relations, la confiance en soi, la forme physique et les finances.

Comment dépasser notre inconfort et trouver l'élan nécessaire pour vraiment atteindre nos objectifs? Commencer par prendre la décision de surmonter l'inconfort. On peut toujours décider de ne pas tenir compte de la douleur à cet instant; et le mieux est de se conditionner soi même... N'oubliez pas non plus que ce n'est pas la douleur ressentie qui nous gouverne mais la peur de la douleur. Ce n'est pas non plus le plaisir effectif qui nous commande, mais la croyance - la certitude - que telle ou telle action nous apportera du plaisir.
Nous ne sommes pas guidé par la réalité mais par notre perception de la réalité...

Aimez notre page facebook peaceful consulting pour avoir plus d'information sur le développement personnel

BERTIN TCHINDA Coach Manager PNL et Analyse Transactionnelle,Enseignant des Universités,Consultant en Développement Personnel
www.peacefulteam.net
Tel : 00237 94 04 10 38/75 02 32 22 (Cameroun)/ 001 302 918 0626(USA) /Skype :bertilaud www.facebook.com/peacefulcm

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami