Illustration

Géostratégie Africaine : Une carte géographique peut cacher une stratégie de subordination mentale (partie 5/5)

Magazine Articles Management  Afrique
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

UNE CARTE GEOGRAPHIQUE PEUT CACHER UNE STRATEGIE DE SUBORDINATION MENTALE (partie 5/5)

de Jean-Paul Pougala

F- QUELLES LEÇONS POUR L'AFRIQUE ?

Il y a 25 ans que j'ai adopté Giordano Bruno, philosophe de la renaissance italienne, comme mon maître à penser. Ses écrits m'ont permis de grandir intellectuellement, son courage d'assumer ses actes m'a convaincu d'oser aller contre la vague, pour faire accéder l'Afrique à un lendemain juste ; sa persévérance à transmettre ses connaissances contre vents et marrées m'a insufflé l'audace morale d'affronter la compromission de la médiocrité généralisée pour communiquer aux jeunes les facettes cachées d'un monde construit sur le mensonge. Pour accéder à la connaissance au XVème siècle, il fallait se faire prêtre. Bruno l'a fait. Mais dans sa chambre d'étudiant, d'emblée, il enlève toutes les images de saints, recevant les foudres de l'administration ecclésiastique. Il fait pire : il conteste la virginité de Marie, il fustige la Sainte Trinité, base doctrinale de l'Eglise catholique. Ce qui n'empêchera pas qu'il soit ordonné prêtre en 1573. Il fait alors semblant d'être un dominicain modèle, mais parallèlement, il se cultive, il lit tout, surtout les textes interdits par l'Eglise, il retient beaucoup. Pour arriver à sa lucidité dans la critique, il a rencontré un homme qui l'a aussi façonné, Giordano Crispo, son maître en métaphysique, à qui, il rendra un hommage exceptionnel : il va se défaire de son prénom chrétien de Filippo pour adopter définitivement celui son maître Crispo, devenant ainsi Giordano Bruno et non plus Filippo Bruno. A la lecture de sa sentence, d'être brûlé vif sur le bûcher, il va déclarer : « Vous éprouvez sans doute plus de crainte à rendre cette sentenceque moi à la recevoir ». En effet, un autre italien qui a 36 ans au moment des faits prendra le flambeau de la rébellion scientifique et intellectuelle : Galilée, à partir des travaux de Bruno, osant soutenir que la Terre tourne autour du Soleil et non l'inverse. « Et pourtant elle tourne » dira-t-il à sa condamnation à vie à 70 ans en 1633.

Au XXIème siècle, l'Afrique se trouve dans la même situation idéologique de l'Europe du XVIème siècle. Le système dominant a fait de l'Afrique une victime désignée. Et la propagande distillée contre l'Afrique prend des chemins insoupçonnables. La renaissance africaine viendra des Bruno, de beaucoup de Bruno, capables de se former et se cultiver à outrance, hors des sentiers tracés par le système dominant et sans limite pour avoir enfin l'intelligence d'entrer en dissidence, d'entrer en rébellion culturelle et indiquer la vraie voie du progrès humain en Afrique et non ce cirque permanent de la mesquinerie intellectuelle et de l'insuffisance morale.
Lorsqu'en Afrique, dans toute l'Afrique sans aucune exception, des enseignants transmettent aux jeunes les informations fausses d'une carte géographique faite sur mesure pour empêcher l'émergence d'une fierté africaine et sud-américaine, ils commettent une faute grave sur le plan de l'éthique avant même de l'être sur le plan historique.

Lorsqu'un enseignant dit à ses élèves et étudiants que l'Afrique est un continent pauvre alors même qu'il sait que ce n'est pas vrai en absolu, il participe à transmettre le virus de la destruction de la fierté africaine, en faisant le jeu d'aider d'autres peuples endettés, très endettés à continuer à revigorer leur population en s'autoproclamant pays riches, pays développés, pays démocratiques etc… alors que tous ces mots sont tout aussi relatifs qu'insignifiants.

10/02/2012
Jean-Paul Pougala
(www.pougala.org)

N.B : Des accords très positifs ont été conclus avec des Ministères de l'éducation de certains pays africains pour introduire dès septembre 2012 prochain dans les écoles primaires et secondaires de ces pays, une carte du monde de la projection de Gall-Peters et retournée pour donner au continent africain la place qu'il mérite même dans une discipline en apparence anodine comme la géographie. Pour les autres, elle sera très probablement livrée avec le Tome 2 de ce Manuel de Géopolitique africaine.

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami