Illustration

Rentrée scolaire au Cameroun : Les violences reprennent au sein des écoles

Magazine Articles Management  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Sponsorisée

Petite annonce / classified ad

Rejoignez gratuitement CampusJeunes Channel sur Telegram via le lien : https://t.me/campusjeunes

Inscrivez-vous sur cm1xbet.com et recevez un bonus de 100% jusqu'à 65 000 FCFA après votre premier dépôt. Code promo : das14

Register on cm1xbet.com and receive a 100% bonus up to CFAF 65,000 after your first deposit. Promo Code: das14

------------------------------------------------------------------------

Rentrée scolaire au Cameroun : Les violences reprennent au sein des écoles.

A une semaine de la rentrée scolaire jour pour jour, déjà 2 vidéo se sont rendues virales sur Internet. Une série de violence qui en dit long sur la température de ces élèves. Les parents sont appelés à la responsabilité.

Mercredi dernier des statuts WhatsApp offraient en spectacle deux jeunes élèves se battant dans une salle de classe. Si le son est peu audible, la vidéo décrit de façon assez claire les deux principaux antagonistes de tailles différentes, mais au cœur de lion. Entre coups de pied et chutes fracassantes sur les bords de tables et chaises, cette échauffourée aura la chance de réunir quelques spectateurs bienveillants qui ont littéralement séparé. Une chance que n'aura pas eu la suivante. Car, deux jours à la suite de cette dernière, une autre s'est relayée sans forfait avec cette fois ci, deux élèves de sexes opposés. En 3 secondes, ces bagarreurs ont reproduit sans trucage quelques cascades des films d'actions avec à la clef quelques techniques du StreetFighter game. Entre camarades médusés et d'autres surexcités, la rentrée scolaire a démarré sur des chapeaux de roue.

Vers la recrudescence des actes de violence

Ils n'ont pas encore rangé leurs cartables que les gangs de boxes volent dans tous les sens. Les bagarres sont certes un fait social dans les écoles du Cameroun comme ailleurs, mais qu'elles surviennent en cette période de rentrée est un vrai mystère. Si l'on n'arrivera jamais à comprendre la raison d'une telle tension, quelques hypothèses peuvent s'inviter. Serait-ce dû à des antécédents lointains ou à un très peu de self contrôle, quoiqu'il en soit, parents et accompagnateurs doivent y prendre des mesures avant que la situation ne dégénère.

On se rappelle en effet des faits tragiques de l'an dernier qui ont trahit la consommation des drogues. Nalova Lyonga, rappelait pourtant quelques mesures préventives. Le ministre des Enseignements Secondaires invitait en effet les dirigeants à se procurer des détecteurs de métaux, afin que les élèves ne puissent plus se rendre dans l'enceinte de l'établissement avec des objets dangereux. Elle recommandait par ailleurs, le travail en collaboration entre élèves-parents et enseignants à travers notamment l'instauration des comités de vigilance. La création d'activités post et périscolaires, sensibilisation des apprenants à la mise en place d'un service d'orientation. Sinon, il y a encore des activités extra-scolaires pour canaliser quelques.

Les activités extra-scolaires pour canaliser leur énergie

Pour passer du temps après les classes de nombreux parents inscrivent leurs enfants dans des activités récréatives avec pour projet, un espace de détente liant l'utile à l'agréable. Les activités extra-scolaires, ont en effet l'avantage de canaliser, socialiser et développer sa confiance en soi tout en apprenant une discipline. Il n'est pas alors surprenant de de voir les clubs de judo-karaté bondés, ou ceux des clubs de danses, de théâtres voire d'informatique pour égayer les plus jeunes. Genius Centers offre à cet effet des activités extra-scolaires en ingénierie informatique, design, robotique et entrepreneuriat pour stimuler la créativité des filles et garçons de 6 à 17 ans.

André Michel NYEM



Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami