Illustration

Voici comment augmenter vos chances de tomber enceinte de jumeaux

Magazine Santé & bien être   International
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

voici-comment-augmenter-vos-chances-de-tomber-enceinte-de-jumeaux

Voici comment augmenter vos chances de tomber enceinte de jumeaux

Tomber enceinte et donner naissance à un bébé en parfaite santé est une expérience extraordinaire qui ne pourrait être décrite avec des mots. Plus merveilleuse encore, la grossesse gémellaire est une aventure passionnante dont rêvent de plus en plus de femmes. Cependant, les chances d'une telle grossesse restent assez réduites : seulement 3 femmes sur 100 accouchent de jumeaux en France. Si vous voulez savoir quels sont les facteurs intervenant dans les grossesses gémellaires et comment les favoriser, lisez ce qui suit.

Qu'est-ce qu'une grossesse gémellaire ?

Une grossesse gémellaire peut donner naissance à deux types de jumeaux : les monozygotes, ou vrais jumeaux, et les dizygotes, ou faux jumeaux.

Dans le premier cas, celui des monozygotes, un seul ovule est fécondé par un seul spermatozoïde. Ensuite, cet ovule fécondé se divise en deux (ou plus) dans les quelques jours suivant la fécondation, aboutissant ainsi au développement de deux fœtus qui se ressembleront comme deux gouttes d'eau. Les scientifiques sont toujours incapables de déterminer avec précision les causes de cette division de l'ovule fécondé.

Quant au second cas, celui des dizygotes, il résulte de la fécondation de deux ovules différents par deux spermatozoïdes différents. Ce sont en quelque sorte deux grossesses distinctes qui se passent en même temps.D'ailleurs, contrairement aux vrais jumeaux, les faux jumeaux peuvent être de sexe différent et leur ressemblance ne va pas au point de les confondre.

D'après plusieurs études concernant ce sujet, il y a des facteurs qui augmenteraient les chances d'une femme de tomber enceinte de jumeaux. Origine ethnique, précédents familiaux, âge et autres peuvent tous intervenir dans ce phénomène miraculeux. Regardons ce phénomène de plus près !

Les facteurs favorisant les grossesses gémellaires

1. Les précédents familiaux

L'hérédité joue un grand rôle dans l'augmentation de vos chances de tomber enceinte de jumeaux. Ainsi, si vous avez des jumeaux du côté de votre famille maternelle et/ou paternelle, vos chances d'en avoir sont décuplées. Ceci est dû au fait que le gène d'hyperovulation est héréditairement transmissible : libérant plusieurs ovules fécondables en même temps, les chances que deux (ou plus) de ces ovules soient fécondés augmentent, favorisant la grossesse de faux-jumeaux.

2. L'origine

Aussi surprenant que cela puisse paraître, selon les statistiques, les femmes africaines et nord-américaines viennent en tête de liste, suivies des européennes et des hispaniques. Les premières présentent naturellement un taux plus élevé d'IGF (Insulin-like Growth Factor : Facteur de Croissance Insulinomimétique), une hormone très proche des œstrogènes et qui stimule l'ovulation.

3. L'âge

Tomber enceinte à un âge un peu avancé, 35 ans et plus, peut augmenter vos chances d'avoir une grossesse gémellaire. Ceci est dû à deux facteurs : le premier est la production accélérée d'hormones qui vient en réponse à l'accélération de l'horloge biologique, ce qui favorise la production d'ovules et augmente les chances d'une fécondation multiple (faux-jumeaux). Le second est plutôt dû à la fragilité des ovules produits par la femme de plus de 35 ans, qui les rend plus susceptibles de se diviser en deux après leur fécondation (vrais jumeaux).D'ailleurs, selon une étude récente, 15% des femmes donnant naissance après 45 ans ont des jumeaux.Toutefois, une grossesse à un âge avancé présente plusieurs risques pour le bébé et pour la maman et nécessite un suivi médical très rigoureux.

4. L'allaitement

Plusieurs femmes tombent enceintes alors qu'elles allaitent toujours leur bébé et ce qu'elles ne savent pas, c'est qu'une grossesse qui survient en période d'allaitement a de fortes chances d'être gémellaire. En effet, pendant l'allaitement, le corps sécrète l'hormone FSH (Hormone follico-stimulante) qui favorise la libération simultanée d'ovules. De plus, la baisse du niveau de calcium pendant cette période affaiblirait les liens entre les cellules de l'embryon, ce qui augmente le risque (ou la chance) que celui-ci se divise en deux.

D'ailleurs, une étude menée par le Dr Steinman en 2011 sur des mères qui sont tombées enceintes pendant l'allaitement a montré que la naissance de faux-jumeaux chez ces dernières était de 3.6% contre 0.4% chez une population prise au hasard, et la naissance de vrais jumeaux de 7.8% contre 0.7%.

5. L'arrêt de la pilule contraceptive

Une fois la prise de pilule contraceptive arrêtée, le corps lutte furieusement pour rétablir la production d'hormones, ce qui provoque une perturbation du travail des ovaires qui peuvent alors relâcher deux ovules en même temps. Ainsi, si vous désirez tomber enceinte de jumeaux, essayez de concevoir dans les deux mois suivant l'arrêt de la pilule.

6. L'alimentation

En plus de ces facteurs, l'alimentation jouerait un rôle essentiel pour augmenter les chances d'une femme de tomber enceinte de jumeaux.

– Ainsi, un régime alimentaire riche en produits laitiers augmenterait jusqu'à 5 fois les chances d'une grossesse gémellaire. En effet, l'hormone IGF produite par le foie des vaches réagit avec les hormones féminines et stimule l'hyperovulation.

– Les patates douces (ou ignames) ont également un effet stimulateur de l'ovulation grâce à leur teneur en phyto-œstrogènes, des substances proches des hormones sexuelles et qui en augmentent la sécrétion. D'ailleurs, une étude menée sur une tribu africaine originaire du Nigéria dont l'alimentation était riche en patates douces a montré que celle-ci présentait un taux de grossesses gémellaires 4 fois plus élevé que la moyenne.

L'acide folique (vitamine B9) est très conseillé pour les femmes enceintes car il aide à protéger le fœtus de certaines malformations telles que le spina bifida (développement incomplet de la colonne vertébrale). Consommé avant la conception, il augmente également jusqu'à 40% les chances d'avoir une grossesse gémellaire. Selon une étude menée par des chercheurs britanniques et dont les résultats étaient publiés dans le New Scientist : sur une population de 100 000 femmes ayant consommé de l'acide folique avant la conception, on retrouve 118 bébés de moins avec une anomalie du tube neural et 572 jumeaux en plus ». La dose journalière d'acide folique recommandée est de 0,4 mg, et on peut le retrouver dans plusieurs aliments tels que les noix, le foie cuit, les épinards, la laitue, le brie, les asperges, le persil etc.

Et dans tous les cas, pour mettre toutes les chances de votre côté pour tomber enceinte, pas de secret, il faut faire des câlins aussi souvent que possible. Ce ne sera que du bonheur pour vous… et pour Monsieur !

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami