Améliorer l'emploi des jeunes

Magazine Vox Pop  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Quelle(s) solution(s) proposez-vous pour résoudre le problème de l'emploi des jeunes ?
Annonce Google
22 réactions
Tsofack Hilaire Landry
Moins de corruption: c'est vrai qu'il est avantageux dans certains cas mais au final elle cause beaucoup plus de dégas .
Merci
Temga
Il faudrait amener d'emblée la jeunesse à comprendre ce que sait l'emploi? Surtout la fonction publique de l’Etat ne devrait pas être un complexe de supériorité. le prestige est dans le privé. Que les jeunes soient accompagnés et formés, surtout mettre les moyens pour l’auto emploi des jeunes. En Afrique on a les ressources , c'est l'accompagnement qui manque.
A la base cultiver une autre culture aux jeunes qui pensent que rester dans le privé ou l'auto c'est avoir rater ou rater sa vie, c'est anodin , c'est pourquoi il ya conflit entre ceux ayant eu la chance de s'inserer dans l'administration et ceux du privé. Que l'Etat soit responsable et tout est à refaire avant une réelle proposition....................
Temga
faciliter la formation, reformer le système éducatif de façon technologique ou évolué pour les domaines des sciences humaines, juridiques et autres... créer les entreprises dans divers secteurs économiques, encourager le secteur privé, simplifier les taxes, réguler.
Patricia
Il faut inculquer aux jeunes la notion d’auto-emploi. Et les encourager à développer leurs passions, et en faire si possible leur futur métier car des personnes qui ont l'amour de ce qu'il font sont plus à même de créer, d'innover...Bref l'auto emploi est une panacée face à ce problème.
Oussein
IL FAUT NETOYER TOUT LE REGIME EN PLACE GOUVERNEMENT COE ENTREPRISE RIEN NE MARCHERA TANT LES LOBBIES SONT EN PLACE TROP DE CORRUPTION MASSACRE LES DIRIGEANTS LES DIRECTEURS EN CONCLUSION IL FO LA GUERRE LES JEUNES NONT PLUS DROIT AU REVES AU CAMEROUN CAMEROUN SE POUR NOUS TOUS IL FO ETRE LE COUSIN ONCLE OU FILS A PAPAE NOUS LES OTRE IL FO LA GUERRE LA GUERRE LA GUERRE
Pagal Landry
il faut une professionnalisation des jeunes dans les études universitaires
Christelle Nguemfo
encourager l'auto emploi
Kankeu Rodrigue
recruter le personnel enseignant suffisamment, professionnaliser la formation et équiper les laboratoires et ateliers d'essai des machines nécessaires a la formation du technicien.
Marie Coquette
une meilleure orientation des jeunes et arrêter la corruption au sein des entreprises.
Bris_band
le financement des differents projets des jeunes et la professionalisation des enseignements.
Paniol Faleu
j'encourage les jeunnes a bokou + jouer le parifoot car il ya omoins de l'avenir de ce côté
Mayengue Tendress
la problématique sur l'emploi des jeunes demeure encore l'un des grands défis du xxi ème siècles
en effet, il serait difficile de résoudre de façon définitive ce problème car plusieurs aspects entrent en jeu tels que: l'aspect démographique, socio-culturel, politique et structurel etc...

les gouverneurs doivent créer des conditions pour permettre aux jeunes de créer leur propres emploi tout en mettant en place, les mesures d’accompagnement pour ces jeunes.
Kaneyong Tambembe Cyrille Pathou
Déjà les jeunes sont eux-mêmes les causes de ce chômages, en ce sens qu'ils se forment mal et qu'ils ne se valorisent pas. la solution serait de bien se former et le reste viendra seul
Chouenfouen Ghislain
L'augmenter et faire appliquer le SMIG, aussi l'augmentation du salaire des fonctionnaires.
Yuh Lawrence
it is very simple. most young graduate leave the classroom with lots of theoritical knowledge in their respective fields of study. there is the need for a platform or a partnership among intitutes of learning, companies of the public and private sectors to be established where these graduate should in intergrated into companies where they can have some working experience for a period of atleast six month in their areas of specialty. this will go a long way to curb the problem of lack of experience which is hindering much graduates from not getting jobs. how do we expct a person who is just from school to have a work experience. this logically absurd. give the graduates a change. i cry.
Fouajio Roméo
1- redonner confiance aux jeunes en adaptant les formations aux besoins de leur environnement socio-économique immédiat .
2- fabriquer des modèles en qui les jeunes pourront se reconnaître en encourageant l'initiative de ceux-ci.
Clément Kakeu
fermer toutes les instituts de formation privée qui pilulent partout et qui forment au rabais. renforcer les capacités de formation des établissements publics (IUT; POLYTECH. ISS.; FGI; ENGEM. etc............) et leurs donner l'exclusivité de formation. enfin faire un etat de besoin des postes à pouvoir dans les entreprises avant de lancer les concours dans ces écoles de formations. ce n'est que comme cela qu'on peut assurer les jeunes qui payent chers pour se former et devenir chromeur par la suit.
Azambu Verra
La formation académique est le plus gros problème surtout la formation universitaire qui simplement théorique. Conséquence, les employeurs se moquent des jeunes tout simplement.
Donc, mettre un accent sur la formation professionnelle universitaire.
Olivier Zang
Il faudrait mettre un accent sur l'agriculture et la promotion de l'entrepreneuriat. Je m'explique. Une structure comme la SDC emploie un très grand nombre de Camerounais; en multipliant de telles sociétés, tout en variant les cultures par exemple selon les régions, le problème de chômage serait tout au moins résolu. d'aucun me demanderaient si je suis d'accord qu'un jeune bardé de diplôme viennent travailler dans une telle structure. je dirais oui. Ne nous voilons pas les yeux. Il y a des diplomés qui vendent des livres au poteau, ou d'autres qui ont choisi de faire des ''traveaux salissants et réprimés par la loi'' et d'ailleurs une structure comme la CDC emploi plusieurs diplomés, car il ya plusieurs domaines qui interviennent.
De deux, le Cameroun en particulier et les pays africains doivent encourager la création des entreprises par des jeunes. Ils sont nombreux, des jeunes qui sortent des écoles professionnelles, mais qui sont obligés de chercher l'emploi parce que l'Etat n'a pas facilité la procedure de création d'emploi. les autres sont sous employés, juste par ce qu'on ne peut pas soi-même créer sa propre structure. Certes des efforts sont faits , mais il en faut encore. En réduisant par exemple cette multitude de taxes qu'il faut payer. Une petite entreprise en réalité, juste pour la promouvoir ne devrait pas payer des impôts jusqu'à une certaines périodes, le temps pour cette dernière de grandir. Je ne parlerais pas des aides financières, car on sait ce qui se passe. qui a ériger cette maxime: Ne peut être bénéficiaire d'un crédit ou d'un appui financier de l'État que celui qui a un oncle, un frère ou un ami, qui d'ailleurs te dit de faire le dossier parce qu'il aura son pourcentage. Alors comment on va attendre que le problème de chômage soit résolu?
En définitive, nous pensons qu'il n'y a vraiment pas de volonté politique dans notre pays pour résoudre ce problème. la preuve c'est que l'Indonésie a fait un don de tracteurs au Cameroun pour une agriculture intensive. mais qu'est ce que ces tracteurs sont devenus aujourd'hui? et lorsqu'on commence à poser ce genre de question, on pense qu'on est un ''opposant'' que non. Au contraire. Nous voulons aussi être heureux d'être chez soi, vivre heureux sans avoir besoin d'être fonctionnaire et voler parce que votre salaire ne vous permettrait pas de joindre les deux bouts.
Loan Mvogo
Faudrait pr ma part mettré fin aux notions de tribalisme et de favoritisme!prôner pour la meritocratie!enfin obliger les vieux à aller en retraite pour de la place aux jeunes
Stephane Mbang
il faut remplacer les vieux car ils sont déjà fatigé et laisser les jeunes se battre. prendr bien soin découté les jeunes sur leurs projets.
Ongong
POUR LE FAIRE IL FAUT TOUT D ABORD BIEN ORIENTER LA JEUNESSE ET FAIRE UNE ADÉQUATION ENTRE OFFRE ET LA FORMATION
Annonces contextuelles