ENS, INSET, fini l'intégration

Magazine Vox Pop  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Fini l'intégration à la fonction publique pour les concours ENS, INSET. Qu'en dites-vous ?
Annonce Google
25 réactions
Millau
let this be the last batch
Lawane
c'est n'est pas une mauvaise chose parce que sa va permettre de former beaucoup personne et d'avoir le maximum d'enseignant pour aussi ravitailler le secteur privé
en route pour l'émergence
Disso Bakonde
juste la transparabilité et savoir faire un état de lieux
Nkoue Yannick
que la corruption prenne le large et que les valeurs livresques et le merite ainsi que la transparance s'instalent...
Iv's Deum's
Avant de poster des trucs dans la nature , rassurez-vous qu'ils ne soient pas polluant! l'information est fausse.
Iv's Deum's
Allons seulement et attendons voir l'arrivé.
Ngoufack
c'est de la folie ça où va le Cameroun, ce pays est béni par Dieu et je crois que cela va mettre fin bientôt.
Chancelier
si cela peut réduire la corruption qui existait à l'entré de ces écoles tant mieux.
Ng Nj Ib
ça c'est la mauvaise gestion des ressources par nos dirigeants déjà bien assis,pour cacher leur mal gestion créer des stratégies comme ceci afin de tuer la jeunesse d'aujourd'hui, la sante sans intégration ,éducation de base maintenant l'ENS et bien d'autre.je pense que ceci sera une solution pour eux.OU va-t-on?
Baba
qu'il annonce d'abord la fin de l'intégration à l'enam l'école ou on forme ceux qui ne produise pas
Doungue Simplice
Les médecins aussi ne seront plus intégrés au minfopra, sauf par concours après sept années d'étude et certains payent plus d'un million par an des frais de scolarité, qu'en pensez-vous? Depuis des années le personnel soignant entre à la fonction publique par voie de concours, et le minfopra recrute 30 à10 par filière, donc les enseignants ne sont pas les premiers, on leur souhaite du courage et bienvenue dans le club.
Merlin
c'est tout simplement l'idiocie des dirigeants de notre pays. qu'est ce qui manque au Cameroun pour qu'on ne puisse pas intégrer les enseignant? ils avaient déjà arrêté dans la santé et l'enseignement de base. maintenant c'est l'enseignement supérieur. ensuite ce sera l'administration et enfin il ns restera quoi? le secteur privé étant le siège de la surexploitation. ou allons nous partir alors si ce n'est se battre pour sortir du pays . c'est regretable
Cyrusien
Si vous faites le tour des établissements public que les hommes politiques créait sur tout l’étendu du territoire, vous allez vous rendre compte qu'il n'y a pas assez d’enseignant. Les chefs d'établissements sont obligés de faire avec les Bachelier et Licencier qui rentrent au village pour ce débrouiller. Et pourquoi arrêter l’intégration alors que des centaines d'enseignants vont en retraite chaque mois. Donc pour moi, l’état Camerounais aura toujours besoins des enseignants.
Romeo
IL y a beaucoup d'enseignant dans la fonction publique mais ils ne travaillent pas dans leur ministère mère. si ces enseignants rentrent dans leur ministère d'origine il manquera des écoles pour les affecter.
Dinka'a
''bon nombre de camerounais ne vont plus s’intéresser a ce métier''
combien entrent par vocation? le cameroun ne forme que des chercheurs de matricule .une fois obtenu ils disparaissent dans la nature. les 10500 fonctionnaires fictifs peuvent nous en dire plus. la qualité des enseignements dans nos lycées sont médiocres. une fois sortie de ces écoles, ils présenteront le concours d’intégration direct comme tous les autres. alors le mérite aura sa place
Marie Louis Nke
moi je pense q si on n'integre plu les enseignants a la fonction publique l'education camerounaise sera en danger.bon nbre de camerounai ne vont plu s'interesser a ce metier.consequences l'education de nos enfants arrieres enfants ....sear mis en cause
Ahmed
Fabrice et Mbouna ont raison!!! ça ne sert à rien de publier de fausses informations car c'est toutes ces choses qui détruisent et empêche notre pays de se développer. Moi je suis de ceux qui dise que OUI il y a encore beaucoup à faire dans notre pays, OUI c'est possible de d’émerger car il ya de la ressources dans notre pays (des jeunes qui croient en leurs pays). La chose CAPITALE qui faut changer ou empêcher c'est la contamination des jeunes qui veulent travailler par les jeunes qui ne cherchent qu'à sortir du pays et en plus qui ne pensent pas revenir investir ou faire un transfert de compétences au pays. Les jeunes parlent des magouilles que font les anciens alors qu'une fois arrivé en poste ils font la même chose et souvent pire. Voyez le problème des immigrations qui se pose aujourd'hui et posez vous la question pourquoi les européens en font un problème ou s'attardent sur ça en fermant les frontières?????
Dominique
Ouverture d'une autre porte à la médiocratie au népotisme et au fovoritisme. Les concours d'entrée dans ces établissements sont déjà émaillés de ces maux mais pour masquer les tripatouillages, quelques enfants des camerounais lamda servaient à enjoliver les magouilles et entraient tout de même dans la Fonction publique. Si l'intégration venait à être arrêtée les lamda seront définitivement enterrés.
Henri Nkomon
Alors là secteur de l'éducation est mal partie et bien partie les les citoyens cancres, imbéciles, idiotes et corrompus.
Yves
Ah ça sort comme ça sort
Fabrice
cette information a été démentie. par le ministre des enseignements supérieur et le ministre de la fonction publique. s'il arrive que sa devient vrai qu'on intègre plus bien que sa été démenti qui doit enseigner les jeunes camerounais ? alors qu'on rechercher une éducation de qualité
Mbouna
Cette info a ete demantie au journal televise de la CRTV. J dis bien c faux cet info.
Ulrich
svp on ne blague pas avec ce genre d'info
Romeo
j en di ke le cmr ne sera jamais emergean en2035 et tous les jeunes doivent partir de ce pay
Cliver
ce pays est finir. le taux de chômage va augmenter a grande échelle
Annonces contextuelles