Illustration

60.000 nouveaux bacheliers frappent aux portes des universités camerounaises chaque année

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Ce sont les chiffres officiels rendus publics par la Commission de coordination universitaire (CCU).

60.000 nouveaux bacheliers et nouveaux titulaires du GCE Advanced Level (diplôme de même niveau dans le sous-système éducatif anglophone) frappent aux portes des universités camerounaises chaque année, relève la Commission de coordination universitaire (CCU), que préside le ministre de l'Enseignement supérieur.

Réunie lundi, 27 octobre 2014 à Yaoundé, cette Commission, à laquelle prennent par les recteurs des huit universités d'Etat (en incluant la jeune université de Bamenda), a jugé urgent de construire de nouvelles infrastructures pour contenir ce flux «exponentiel» d'étudiants.


© DR

Parmi les mesures suggérées par le ministre de l'Enseignement supérieur pour pallier à l'insuffisance des ressources des universités, figure l'autonomisation financière de ces institutions.

«Les universités doivent avoir leurs propres revenus. Ça se passe dans la plupart des pays émergents comme le Brésil, l'Argentine, l'Inde, la Chine où les universités produisent des recettes… C'est vrai que les enveloppes sont insuffisantes, mais un jour viendra où ces universités ne recevront plus des subventions de fonctionnement et d'investissement et deviendront de véritables productrices de leurs propres richesses. Nous tendons vers cela»

a indiqué le Pr. Jacques Fame Ndongo, dans le quotidien gouvernemental, édition de ce 28 octobre 2014.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami