Illustration

Classement des meilleurs instituts privés d’enseignement supérieur au Cameroun

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

L'Institut supérieur des sciences et technologies Nanfah à Dschang arrive en première position au BTS tandis que le Collège régional d'agriculture de Bambili trône au Higher National Diploma.

Le ministère de l'Enseignement supérieur a rendu public, en ce début de semaine, le classement des établissements privés ayant présenté des candidats aux principaux examens nationaux (BTS, HND, HDP, DSEP) au cours de l'année académique 2013-2014.

L'Institut supérieur des Sciences et Technologies Nanfah (ISSTN) à Dschang arrive à la première position des établissements ayant présenté plus de 50 candidats au Brevet de technicien supérieur (BTS) avec un taux de réussite de 67,53% (131 admis sur 194 candidats). L'ISSTN devance des instituts dont la renommée est établie à l'instar de l'Institut Siantou de Yaoundé qui n'arrive qu'à la 14ème position avec un taux de réussite de 53,35% ; ou encore l'Institut Samba Supérieur de Yaoundé qui n'enregistre que 33,33% de taux de réussite.

Le Collège régional d'agriculture (CRA) de Bambili trône au classement général du Higher national Diploma (HND) avec un taux de réussite de 86,54% (45 admis sur 52 candidats). L'Institut universitaire Siantou arrive ici à la queue du classement des établissements ayant présenté plus de 50 candidats en occupant le 15ème rang/15 avec un taux de réussite de 57,27%.

L'Institut universitaire du Golfe de Guinée (ISTA) à Douala occupe quant à lui le premier rang des établissements ayant présenté plus de 50 candidats au diplôme d'études professionnelles. L'Institut est crédité d'un taux de réussite de 70,21% (99 admis sur 141 candidats).

«La publication de ce document participe de la nécessité de rendre public le taux de réussite réalisé par les Instituts privés d'enseignement supérieur (IPES) au cours de la dernière session des examens et constitue une source d'émulation pouvant permettre aux responsables et promoteurs des IPES d'améliorer leurs performances», explique le ministre de l'Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo.

Consulter le classement 2014 des meilleurs établissements privés d'enseignement supérieur au Cameroun

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles