Illustration

Dialogue social : des syndicats de l'enseignement interpellent le gouvernement

News Actualité  République du Congo
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Parmi les point soulevés par le Panel constitué du Mouvement général des enseignants du Congo (MGEC) et du Syndicat des ex-bénévoles (SEB) figurent entre autres : l'adoption, la publication et l'application du statut particulier des personnels de l'éducation nationale.

Ces syndicalites étaient réunis à l'occasion de la fête des travailleurs, le 1er Mai. Les points qui font l'obhet de revendicadication sont contenues dans les conclusions de la dernière session du comité national du dialogue social.

La déclartion publiée par ces syndicats dénonce le comportement « irresponsable » du ministre de l'Économie, du budget, des finances quant à la mise en application des accords du 12 août 2013. Ils ont aussi exigé le paiement intégral des rappels de solde d'activités dus aux enseignants avec respect du calendrier et le financement du guichet unique qui devrait faciliter la publication des textes des enseignants égarés dans le circuit d'approbation.

Le Panel des syndicalistes des ministères de l'Enseignement primaire, secondaire, technique et professionnel, s'est par ailleurs, félicité des efforts « personnels » du président du comité national du dialogue social, le ministre du Travail et de la sécurité sociale, Florent Ntsiba, pour la pérennisation de la paix scolaire.

Pour rappel, lors de la dernière session du comité national du dialogue social, le 11 mars 2015, dont l'ordre du jour portait sur l'examen et l'adoption du rapport du comité de suivi sur l'application des accords du 12 août 2013, il ressortait que certaines mesures prises n'avaient pas encore connu de début d'exécution. C'est le cas de la revalorisation des indemnités de fonction et de déplacement. Quant au statut particulier des personnels de l'éducation, le document élaboré était en cours d'évaluation financière. C'est ainsi que l'invite avait été faite à la commission chargée de l'élaboration de ce statut à diligenter le parachèvement du projet.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami