Illustration

Douala abrite un congrès sur l’eau potable

News Actualité  Douala, Littoral, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Des experts africains et du monde sont réunis depuis lundi dans le cadre du conseil scientifique de l'Association africaine de l'eau ouvert dans la métropole économique camerounaise.

Le conseil scientifique et technique de l'Association africaine de l'eau s'est ouvert lundi, 27 juillet 2015, à Douala. Deuxième épisode du genre au cours de l'année 2015, ledit congrès regroupe des experts venus d'Afrique et du monde.

Pendant six prochains jours, il sera question pour les participants de réfléchir à comment améliorer la qualité de l'eau à distribuer pour offrir au plus grand nombre en Afrique un service public d'eau potable à côté de réseaux d'assainissement performants.

Au Littoral, le comité directeur de ce regroupement des sociétés d'eau en Afrique créé en 1980 à Abidjan travaille également sur les perspectives de l'association où quelque cent entreprises de 40 pays discutent des difficultés et solutions de leur activité.


© Droits réservés

Selon le ministre de l'Eau et de l'Energie, Basile Atangana Kouna, la situation locale s'améliore depuis que la réforme de l'hydraulique en ville et en campagne a permis de scinder l'ancienne compagnie des eaux et distingue une société de patrimoine, la Camwater, qui investit pour le compte de l'Etat dans les infrastructures primaires, de l'exploitant privé de ces réseaux, distributeur aux consommateurs finaux.

Toutefois, de l'assemblée de Douala appelle d'autres initiatives capables de combler la demande croissante. La rencontre permettra donc, entre autres, d'examiner les moyens d'insérer dans les réseaux africains les technologies appropriées récentes. En même temps que les modes de management des compagnies des eaux pourront être comparés afin d'en dégager les bons points transférables d'une administration vers une autre.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami