Illustration

Éducation : bientôt de nouveaux tables-bancs dans les lycées de Brazzaville

News Actualité  République du Congo
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Hellot Matson Mampouya, accompagné de son staff, a visité le 29 juillet dans l'enceinte du lycée Chaminade, l'atelier servant de montage de ces nouveaux tables-bancs. Cette visite lui a permis d'évaluer l'avancée des travaux que réalise la société TEF avec l'appui de quelques ouvriers congolais.

Le ministre a saisi cette occasion pour comprendre toute la procédure de montage de chaque pièce notamment avec un accent sur leurs spécificités. En effet, les tables-bancs fabriqués et importés de France sont constitués d'une structure métallique avec des panneaux mélaminés recouverts d'une peinture repolie et contiennent deux sièges.

Depuis lundi, le montage se fait au rythme de 500 tables-bancs par jour ; 32 000 tables-bancs sont destinés aux lycées de Brazzaville.

Ce projet s'inscrit dans un vaste programme destiné à doter certaines écoles de la capitale de ces nouveaux tables-bancs, avant la prochaine rentrée scolaire.

« Ce que nous voulons, c'est l'amélioration de l'environnement scolaire au profit des enfants. Il faut que ces équipements qui sont confortables, modernes et durables, soient préservés », a déclaré le ministre. Il a par ailleurs invité tous les usagers de ne pas profiter du moindre prétexte pour détruire ce que le gouvernement a acquis aux prix de mille et un sacrifice pour le bien-être des apprenants.

Le directeur technique chargé des travaux de la société TEF, Fabien Lucas, s'est expliqué : « On a échangé avec le ministre beaucoup d'éléments pour rendre ce produit compatible avec le pays, avant qu'on puisse l'adapter aux contraintes du transport maritime plutôt que sur les routes du Congo. Le projet initial, lui, est de 100 mille pièces. Aujourd'hui, la commande que nous sommes en train d'exécuter au niveau du montage est de 15 mille pièces ».

À noter que le déficit en tables-bancs constaté dans les écoles congolaises est de 242.000 tables-bancs. Des sources proches du ministère, le ministre Mampouya avait sollicité un budget de 9 milliards de FCFA, pour réduire ce déficit. Il n'avait reçu que la somme d'1,5 milliard de FCFA en 2014. Selon un fonctionnaire, les vieux tables-bancs issus des lycées seront placés dans les collèges de Brazzaville. Puis ils seront envoyés dans les départements dès que les collèges seront à leur tour dotés en attendant que ne soit décaissée la somme restante, estimée à 7,5 milliards de FCFA pour combler tout le déficit en tables-bancs. Signalons que le lycée Sébastien Mafouta nouvellement créé en banlieue sud de Brazzaville a déjà reçu 500 tables- bancs. Ce même nombre sera bientôt doté au lycée de Nganga Lingolo, lui aussi situé en banlieue sud de Brazzaville.

Guillaume Ondzé - ADIAC
Légendes et crédits photo : Une vue des ouvriers en plein montage des tables-bancs

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles