Illustration

Education : des bâtiments scolaires réhabilités, receptionnés par des membres du gouvernement

News Actualité  République du Congo
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Il s'est agi des bâtiments scolaires des écoles, Divine providence, Ndende Niengo et Emmanuel Dadet Damongo situées respectivement dans le cinquième arrondissement Mongo Mpoukou et le deuxième, Mvou-Mvou. La réception officielle de ces travaux a eu lieu, samedi 4 juillet en présence des ministres des Hydrocarbures, André Raphaël Loemba, et celui de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Hellot Matson Mampouya accompagnés de Gong Shao Bo, directeur général de la société Cnooc Congo.

Remerciant ainsi le ministère des Hydrocarbures pour l'aboutissement de ce projet, le ministre Hellot Matson Mampouya, a indiqué que la réhabilitation de ces bâtiments par la société pétrolière chinoise Senooc, grâce à un partenariat avec le ministère des Hydrocarbures, contribue efficacement à la sécurisation de l'environnement scolaire conformément aux orientations du gouvernement de la République et de son chef, Denis Sassou N'Guesso. « L'école constitue un bien commun que tout le monde devrait jalousement veiller, car chacun est aujourd'hui fier de son profil intellectuel grâce à l'école. L'objectif du projet est l'amélioration de la performance et le niveau des apprenants. Ainsi, il est parfois choquant de voir certaines personnes peu républicaines de profiter d'un moindre prétexte pour endommager, vandaliser ou détruire les structures scolaires. Ces agissements conduiront à un eternel recommencement pour l'Etat et causeront du tort aux générations futures », s'est indigné Hellot Matson Mampouya.

Dans son mot de bienvenue aux membres du gouvernement, Emma Ndzila, directrice générale de l'école catholique conventionnée, Divine providence a exprimé sa satisfaction en ces termes : « La construction des murs de clôture et la réhabilitation des bâtiments scolaires permettent de mieux sécuriser à la fois les installations scolaires, les apprenants, et le personnel de l'école. Ce mur permettra aussi de lutter efficacement contre le bradage des terres effectué par certains propriétaires fonciers du cinquième arrondissement, Mongo-Mpoukou, il empêchera aussi d'attirer vers l'extérieur l'attention de tous ceux qui évoluent dans ladite école ».

Rappelons que dans le cadre des contrats de partage de production pétrolière, il incombe aux sociétés pétrolières de mettre en œuvre des projets de développement communautaire en faveur des populations congolaises, et ce, sous la tutelle du ministère des Hydrocarbures. C'est dans ce contexte et à la faveur du permis d'exploitation haute mer A, que la société Cnooc Congo a réhabilité ces différents ouvrages scolaires dans le but d'améliorer les conditions scolaires des écoliers à Pointe-Noire.

Séverin Ibara - ADIAC
Légendes et crédits photo : Photo Adiac: photo de famille à l'école Emmanuel Dadet Damongo

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles