Illustration

Éducation : lancement de la campagne d’inscription des enfants à l’école primaire 2015-2016

News Actualité  République du Congo
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la Nouvelle citoyenneté (EPS-INC), Maker Mwangu, a lancé la campagne nationale d'inscription des enfants de 6 à 7 ans à l'école primaire pour l'année 2015-2016. c'était dans l'enceinte de l'école primaire Kilimani située dans la commune de Kintambo.

La campagne d'inscription des nouveaux entrants vise à inscrire plus de 2 millions d'enfants de 6 à 7 ans en première année primaire et se base sur les résultats de l'enquête nationale sur les enfants et adolescents en dehors de l'école réalisée en 2012 qui relève que 7,3 millions d'enfants et adolescents de 5-17 ans sont en dehors de l'école.

La campagne d'inscription pour l'année 2015-2016 s'appuie à la fois sur l'un des principaux axes du Plan intérimaire de l'éducation, en l'occurrence l'accroissement de l'accès et de l'accessibilité à l'enseignement primaire, et sur la mise en œuvre de la loi-cadre du 11/02/2014.

Pour le ministre de l'EPS-INC, trop d'enfants entrent de manière tardive dans le système scolaire avec comme conséquence des mauvais résultats. Nous devons, rencherit-il, corriger cela en réduisant les barrières qui favorisent l'exclusion scolaire. Il s'agit notamment du coût de la scolarisation, de la distance entre l'école et la résidence, de l'inégalité dans la répartition des infrastructures scolaires, de l'insuffisance des ressources humaines et des fournitures scolaires et des conflits armés. Maker Mwangu a lancé un appel aux parents à faire non seulement inscrire leurs enfants à l'école mais surtout les maintenir le plus longtemps possible à l'école.

Des signes encourageants

La représentante adjointe de l'Unicef, Sylvie Fouet, a salué des progrès réalisés durant les deux dernières campagnes qui ont montré des signes encourageants avec une augmentation annuelle d'environ 10% du nombre de nouveaux entrants. Grâce à ces campagnes, plus de deux millions d'enfants garçons comme filles ont été inscrits.

L'école étant l'avenir de nos enfants, souligne Sylvie Fouet, elle assure leur bien-être et fait d'eux de bons citoyens. « Elle contribue aussi à créer un environnement de paix et améliorer la vie des communautés. La place des enfants est à l'école, aucun facteur d'exclusion n'est acceptable. C'est la responsabilité des écoles et du secteur scolaire de maintenir les enfants à l'école en mettant en place des systèmes d'alertes et de suivi efficace en cas d'absence d'un enfant dans la salle de classe, en vue de favoriser la rétention des enfants de 6 à 7 ans nouvellement inscrits en première année », dit-elle. Sylvie Fouet a remis symboliquement des kits scolaires pour les élèves et les enseignants ainsi que des kits sportifs (ballons, vareuses, tennis et filets) au ministre de l'EPS-INC.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles