Illustration

Education: Le Cameroun accueille 21 nouveaux volontaires du Corps de la paix

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

En présence de Louis Bapes Bapes, le ministre des enseignements secondaires (Minesec) et de Matthew, chargé d'affaires à l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique Smith, les 21 volontaires réunis à leur quartier général d'Ebolowa ont juré, d'après Cameroun tribune qui relaie l'information dans son édition du lundi 10 août 2015, « de défendre la constitution des Etats-Unis contre tout ennemi, étranger et nationaux,… et de remplir leur devoir fidèlement ».

Corps-de-la-paix

Avec pour objectifs l'amélioration du niveau d'anglais des enseignants francophones et la promotion d'une approche pédagogique axée sur les élèves et qui tient compte de la spécificité des sexes, les 21 volontaires du Peace corp (Corps de la paix) dont neuf enseignants de sciences et douze enseignants d'anglais seront déployés dans les prochains jours pour une période de deux ans, dans les différents écoles, lycées et collèges issus de sept régions du Cameroun. Auparavant, ils auront tous suivi dix semaines de formation intense au centre communautaire du Corps de la paix basé dans la ville d'Ebolowa dans le département de la Mvila, région du Sud.

Pour le Minesec Louis Bapes Bapes qui à coprésidé la cérémonie d'Ebolowa, « c'est une expérience enrichissante. Il y a lieu de dire notre gratitude au gouvernement américain, parce que c'est une marque de confiance qui nous est accordée. Je veux surtout insister sur le caractère humanitaire du Corps de la paix, avec ces jeunes qui décident de venir passer quelques années de leur vie au Cameroun pour servir notre jeunesse, notre pays ».

Durant un moment de détente, quelques-uns des 21 volontaires du Corps de la paix se sont exprimés en français, en fufulbé ou encore en pidjin, une façon bien à eux de communier avec le peuple camerounais qu'ils vont fréquentent depuis le 28 mai 2015, date à laquelle ils ont pour la première fois foulé le sol camerounais.

Par la même occasion, un protocole d'entente a été signé entre le ministère des Enseignements secondaires (Minesec) et l'Agence Corps de la paix à Yaoundé, histoire de renouveler le premier accord d'accueil des volontaires entre les Etats-Unis et le Cameroun signé pour la première fois en 1962.

Patrick Dongo - Cameroon Info

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles