Illustration

ESU : neuf institutions académiques autorisées à organiser le 3e cycle en RDC

News Actualité  République du Congo
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

La décision a été prise à l'issue de la deuxième session extraordinaire des Conseils d'administration des établissements publics et du Conseil des établissements privés agréés de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

Parmi les institutions d'ESU autorisées à organiser le troisième cycle, il y a six qui appartiennent à l'État et qui s'ajoutent aux Universités de Kinshasa (Unikin), de Lubumbashi (Unilu) et de Kisangani (Unikis) qui, jusqu'à ce jour, étaient les seules à avoir été permises d'organiser ces enseignements. Il s'agit de l'Université pédagogique nationale (UPN), l'Institut supérieur de commerce de Kinshasa (ISC/Kinshasa), l'Université protestante du Congo (UPC), l'Institut facultaire des sciences de l'information et de la communication (Ifasic), l'Université catholique de Bukavu (UCB) et l'Université catholique du Congo (UCC).

Trois instituts supérieurs sont également autorisés à organiser les enseignements du troisième cycle. Mais cette autorisation est soumise à la conclusion d'un partenariat scientifique avec une université nationale ou étrangère organisant les mêmes filières d'études, « conformément à l'article 97 de la Loi-cadre n°14/004 du 11 février 2014 de l'Enseignement national ». Parmi ces dernières, il y a notamment l'Institut supérieur des techniques appliquées de Kinshasa (ISTA/Kinshasa), l'Institut supérieur des techniques médicales de Kinshasa (ISTM/Kinshasa) et l'Institut supérieur pédagogique de Bukavu (ISP/Bukavu).

Lire la suite

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami