Illustration

Examen 2014: Le Baccalauréat délibéré à 8.5/20 de moyenne

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

De 53,44 % en 2013, le taux de réussite est passé à 55,12% cette session. Pourcentage en hausse dû à la note délibératoire déterminée à 8.5 à en croire de nombreux examinateurs.

Un taux de réussite qui n'aura été connu que quelques jours après la publication de tous les résultats. Après le scandale autour du non paiement des primes de correction des enseignants correcteurs au Bac session 2014 (primes qui, au passage pour certains, n'ont été entièrement payées que mardi 29 juillet 2014 dans l'après-midi), c'est au tour des notes délibératoires : 8.5/20. Fallait les avoir pour obtenir son baccalauréat, autrement appelé passeport pour l'université cette année. Finie la longue attente, les hésitations lors des réjouissances, les isolements volontaires… etc. désormais, tous les bacheliers sont au fait de leurs résultats et fiers de leurs nouveaux statuts.

L'effervescence de la découverte des résultats passés, place a été faite maintenant à l'acceptation desdits résultats et à l'annonce à ses proches. « Tata, j'ai eu mon bac ». C'est un spécimen d'Sms téléphonique qui circule à travers le pays depuis le mercredi 23 juillet 2014, date à laquelle les résultats ont été officialisés.

Du coup, pas de temps à perdre. Plus que quelques semaines, avant le début de la rentrée 2014/2015 dans certaines grandes écoles. C'est le moment de postuler, tant chez ceux qui recrutent sous étude de dossiers que chez ceux qui admettent sur simple vérification des références ou alors chez les plus coriaces, qui admettent sur concours. Tout à côté, il y a certains concours, niveau bac, qui sont désormais très sollicités par les nouveaux bacheliers. Pour ceci et pour pleines d'autres choses, les nouveaux bacheliers s'activent.


Notes éliminatoires

Mais, pour les candidats malheureux, une préoccupation reste vive dans les esprits. « Pourquoi n'avons-nous pas réussi ? Sommes-nous si idiots que ça, ou est-ce juste du fait de la Providence », voilà quelques questions qu'ils se posent régulièrement. Et ils sont en droit de le faire, dès lors que commencent les tergiversations au sujet des notes délibératoires. Cette année comme pour les autres d'ailleurs, apprend-on de l'Obc, ils sont descendus jusqu'à 8.50 pour les candidats n'ayant pu obtenir la moyenne supérieure ou égale à 10/20.

Mais, apprend-on également, « il y a certains candidats qui ont eu une moyenne générale de 8.50 et même 9 qui ont échoué. C'est l'Office du Bac qui dresse ses critères et le Jury décide. Donc, un enfant peut avoir 9 avec des sous-moyenne et notes éliminatoires dans ses matières de base. Là, il est recalé », argue un enseignant correcteur. À l'entendre, pour être accepté à ces moyennes-là, il fallait « avoir au moins une moyenne dans les matières de base et n'avoir aucune note éliminatoire ». Du coup, pour marquer la différence et afficher leur intelligence, certains bacheliers ne disent plus seulement « j'ai eu le Bac », mais plutôt, « j'ai eu le Bac avec mention ».

© Florette MANEDONG | Le Messager

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami