Illustration

Forêt d’enseignement et de recherche: L’UDs sensibilise dans le Lom et Djerem

News Actualité  Dschang, Ouest, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

L'UDs sensibilise dans le Lom et Djerem

Pause à l'issue de la concertation de Demba I. Au centre, le sous-préfet de Belabo, M. Menbenga Yaya

Pause à l'issue de la concertation de Demba I. Au centre, le sous-préfet de Belabo, M. Menbenga Yaya

La tournée de sensibilisation des autorités administratives, de l'élite et des populations sur le classement et la sécurisation du bloc FASA (Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles) en Forêt d'Enseignement et de Recherche (FER) s'est tenue les 24, 26 et 28 août 2015 à Bertoua, Ndemba I et Ndemba II dans le département du Lom & Djerem, région de l'Est. Il était question pour la mission de l'Université de Dschang (UDs) de décliner les principales missions et objectifs de la FER.

Pour le Professeur Martin Tchamba, représentant personnel du Recteur, la FER cadre avec la nouvelle gouvernance universitaire. Car elle se veut un lieu privilégié de recherche, d'expérimentation et de démonstration. Sa principale mission est de « développer des modes de gestion et d'aménagement forestiers qui respectent le fonctionnement du milieu et tiennent compte des attentes du milieu socio-économique ».

La FER de l'UDs, une expérience unique en Afrique

La tournée de sensibilisation s'est inscrite dans le cadre du projet de sécurisation de l'espace destiné à la FER. Ce projet a comme objectifs, l'exploitation de la forêt à des fins de formations, de recherche, tout en favorisant les échanges avec les populations et les organismes privés ainsi qu'en promouvant l'écotourisme et le tourisme scientifique. Entamé depuis 1980 avec la mise à disposition de l'ENSA (Ecole Nationale Supérieure Agronomique) d'un bloc forestier par la communauté de Ndemba II, la phase de sensibilisation est la preuve que le projet est sur la bonne voie. Sur le long terme, les bénéfices de la FER incluront, d'après le Pr Tchamba, au-delà de sa sphère académique liée à la préservation écologique dans un contexte de braconnage sans pareil, « la création d'emplois, la génération de revenus, le développement des infrastructures mais également des bénéfices non monétarisés tels que les services environnementaux ».

La tournée de sensibilisation s'est faite en trois étapes. Il y a d'abord eu, le 24 août, une réunion présidée par le préfet du département du Lom et Djérem, en présence des autorités administratives et traditionnelles de la région, les membres de l'élite ainsi que les populations concernées. Ensuite, avec les sous-préfets des arrondissements de Bélabo et de Diang respectivement, c'était au tour des populations de Ndemba I le 26 août et de Ndemba II le 28 août. La prochaine étape du processus de classement est la tenue de la commission départementale de classement en vue de confirmer les limites définitives de la forêt d'enseignement et de recherche. /MMF et AT

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami