Illustration

Harmonisation of African Higher Education and Tuning Workshop on Credits and Portability of Qualifications Bruxelles, du 25/3 au 27/3/2014/3 au 27/3/2014

News Actualité
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Stratégie de l’AUF : accompagner les universités dans la mise en œuvre de la garantie de la qualité et de l’évaluation dans les universités en Afrique. 

1 - L’AUF est, entre autres, un réseau d’établissements d’enseignement supérieur. 776 institutions provenant de 98 pays font partie de notre Agence. Nos bureaux régionaux sur la zone euro-africaine accordent une importance capitale à la gouvernance et la qualité en fonction des demandes des universités de diverses régions : le BACGL, le BAO, le BECO, le BEO, le BM, le BMO, le BOI

2 - Les champs couverts sont multiples car les besoins des universités sont divers : auto-évaluation et son processus de mise en œuvre, élaboration de plans stratégiques d’établissements, évaluation externe, assurance qualité et démarches internes aux établissements pour se structurer, accréditations nationales et régionales, classements universitaires, réformes de type LMD, appui des TIC pour la gouvernance interne des universités 

3 - Coopération triangulaire entre Maghreb, Europe de l’Ouest et Québec: mission de la communauté académique algérienne au Québec et partage d’expériences avec les universités québécoises sur la garantie de la qualité (décembre 2011) via le BA

4 - Partenariat avec l’Union européenne via le programme Tempus:  

- Projet AqiUmed (2010-3) de garantie de la qualité financé par le programme Tempus au bénéfice de 10 universités en Algérie, au Maroc et en Tunisie

- Projet Qesamed – Qualité en enseignement supérieur agronomique en Méditerranée (2013-6) 

           * sur l’axe gouvernance : l’amélioration des pratiques d’auto-évaluation et de qualités de 13 institutions d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie; la formation de 26 personnes à l’auto-évaluation.

- Perspective : l’AUF continuera son partenariat avec l’Union européenne dans le cadre du programme Erasmus+ par la mobilisation et l’accompagnement de la coopération entre les universités d’Afrique et d’Europe

Au niveau de la Francophonie académique, l’AUF mobilise des moyens considérables au bénéfice des universités membres d’Afrique. A cet effet, l’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance universitaire (IFGU) basée à Yaoundé joue un rôle central dans la mise en œuvre de cette stratégie.

  • L’AUF constitue et anime un vivier d’experts et de travaux dans ces domaines, à travers l’IFGU. Elle constitue une offre directe de formation portée par l’IFGU.
  • L’IFGU est idéalement placé, comme composante de l’AUF, pour jouer un rôle opérationnel dans de tels projets, en terme d’appui à des actions de formation et d’expertise, mais également comme centre et observatoire rassemblant et diffusant les informations pertinentes : documentations, vivier d’experts et suivi des projets en cours.
  • L’IFGU sera responsable de la coordination des appels à propositions de 2014 et de 2015 :

- contexte : les appels d’offres lancés (par l’IFGU) sont issus d’un processus collaboratif : (a) séminaire de Bucarest sur les classements, (b) élaboration de méthodologies adaptées pour accompagner les universités africaines et comité de pilotage multi-partenaires. L’UA nous a accompagné dans ce processus.

- thèmes éligibles: auto-évaluation, évaluation externe, élaboration de plans stratégiques,

- Budget estimé : 250 K€ (à répartir entre 2014 et 2015 suivant le calendrier) et financé par l’AUF, les établissements eux-mêmes et d’autres partenaires comme le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

- Nombre estimé de projets sélectionnés : de 10 à 15

 

Programme du séminaire

Institut de la Francophonie pour la Gouvernance universitaire

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami