Illustration

Jeux universitaires 2014: 202 athlètes pour défendre l’Université de Dschang

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Deux cent deux athlètes représentent l'Université de Dschang à la dix-septième édition des Jeux universitaires, du 03 au 10 mai 2014, à l'Université de Douala. L'information a été donnée par le directeur du Centre des œuvres universitaires de l'institution, Valère Ebendeng Ondo. Il s'est exprimé dans la soirée du 01er mai 2014, à l'occasion de la veillée d'armes organisée pour les étudiants de l'UDs. Le Recteur, le Pr Anaclet Fomethe, a présidé l'événement dans la salle des Conférences et des Spectacles du campus A. Dans son intervention, le chef de la division des activités sportives et associatives, Richard Djoum, a affirmé que « notre préparation, nous l'avons faite comme nous l'avons souhaitée ». Il a notamment cité les compétitions de rodage, les repas additionnels accordés aux compétiteurs et les moyens de transport mis à la disposition des athlètes pour aller d'un campus à l'autre. Selon ce dernier, l'Université de Dschang a préparé la compétition de façon assidue depuis six mois et les compétiteurs sortent de deux semaines de stage interne. À Douala, les athlètes de l'UDS doivent incarner les cinq mots-clés qui caractérisent l'institution : la responsabilité, le respect, l'excellence, la qualité et l'innovation.

Des recommandations pratiques ont été données par divers intervenants, au cours de cette cérémonie. Aux encadreurs, le Recteur a demandé de ne prendre du repos que « quand les athlètes sont bien logés, bien massés ». Toute la délégation devra s'assurer de contrôler les intrusions en son sein. Le chef de la division des activités sportives et associatives a rappelé aux athlètes d'avoir chacun, sa literie et son couvert pour les repas. Pour prodiguer des conseils aux athlètes, l'Université de Dschang a fait appel aux experts de la délégation régionale des Sports et de l'Education physique de l'Ouest et ceux du Centre national de la Jeunesse et des Sports de Dschang. Pour le directeur du CENAJES de Dschang, Maurice Njuimo, « celui qui aura la performance, c'est celui qui aura eu confiance en soi ». Le délégué régional des Sports et de l'Education physique, Idèle Salomon Petchoukouang, a insisté sur la force mentale. Il a affirmé que « le Cameroun entier sait qu'à l'Université de Dschang, il y a un grand foyer de l'élite sportive nationale ». Il a promis de mettre à la disposition des compétiteurs, les entraineurs régionaux, pour l'encadrement psychologique pendant la compétition.

Malgré l'insistance du Recteur de recevoir des plaintes des athlètes sur des détails à régler, aucun athlète n'a pris la parole. Le Pr Anaclet Fomethe a remis à Stéphanie Nguelifack, le drapeau de l'Université de Dschang. C'est à cette coureuse des 5000 mètres que revient l'honneur d'être le porte-étendard de l'institution. Le club Musique a animé par un concert live, cette cérémonie de veillée d'armes. Elle s'est achevée à 23 heures. Après avoir passé la nuit au gymnase et au restaurant universitaire, toute la délégation a mis le cap sur Douala, dans la matinée du 02 mai 2014. L'Université de Dschang a occupé le cinquième rang à l'édition 2013. Elle vise au minimum, latroisième place, dans la capitale économique du Cameroun.

HA

HA - Université de Dschang

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami