Illustration

Le Cameroun accueillera un forum pharmaceutique international du 04 au 06 juin 2014

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Yaoundé va accueillir pour la deuxième fois après 2002 les acteurs du secteur de la pharmacie en Afrique. 

Prévues exactement du 04 au 06 juin prochain, ces assises se proposent, comme lors des 14 éditions précédentes, à mettre ensemble en vue des discussions visant l'émergence d'un secteur pharmaceutique respectueux des normes internationales, l'Inter-ordre des pharmaciens d'Afrique (IOPA), l'Intersyndicale des pharmaciens d'Afrique (ISPHARMA), l'Association des centrales d'achat et des médicaments essentiels (ACAME) puis l'Association des directeurs de la pharmacie et du médicament (ADPM). Le Forum de Yaoundé a pour objectif principal de proposer, sur la base d'un bilan exhaustif des 14 dernières éditions, des orientations stratégiques pour améliorer et renforcer la place et le rôle du pharmacien pour le développement du secteur pharmaceutique, face aux défis de santé en Afrique et dans d' autres pays, avec un accent particulier sur la promotion de la santé publique et la formation, a indiqué la présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens du Cameroun et présidente du comité technique d'organisation, le Dr Thérèse Bwemba Abong.

Dix-pays sont membres : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo (RDC), la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad, le Togo et la Tunisie. Il s'agit d'une institution importante qui s'étend sur un territoire de plus se 140.000 km2 avec une population d'environ 14.847 pharmaciens dont 7.453 officines, 97 laboratoires de biologie clinique, 46 industries.   

Le statut d'observateur a été accordé à l'Angola, au Burundi, au Rwanda et aux Comores. L'Italie, le Liban, le Luxembourg, la France, la Belgique, le Canada et Haïti sont membres associés.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles