Illustration

Les Collèges Doctoraux Maghrébins du BM réunissent 60 doctorants à Marrakech

News Actualité   International
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Le 13 mai 2014 ont été inaugurés, à Marrakech, les Collèges Doctoraux Maghrébins en Sciences de l'Eau et Énergies renouvelables du Bureau Maghreb de l'Agence universitaire de la Francophonie qui accueillent 60 doctorants algériens, marocains et tunisiens.

Ce séminaire de trois jours entend délivrer à ces étudiants maghrébins en Sciences de l'Eau et Énergies renouvelables – 30 dans chaque discipline et 20 par nationalité (plus un étudiant sénégalais) avec 50% de femmes – une formation complémentaire à leur recherche favorisant, par leur rencontre, l'éclosion d'un réseau maghrébin de jeunes chercheurs. Inscrits en première année de doctorat, ils ont été sélectionnés sur dossier par un comité d'experts internationaux pour bénéficier d'un accompagnement dans la rédaction de leur thèse sur 3 ans à raison de deux rencontres par an alternativement dans les trois pays du Maghreb.

colldoc3

Lors de ce premier rassemblement, la cohorte d'étudiants se verra dispenser par des professeurs de renom des cours transversaux et pluridisciplinaires traitant de sujets scientifiques et méthodologiques. Une visite du Centre National d'Études et de Recherche sur l'Eau et l'Énergie de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech viendra compléter l'apport théorique de cette session.


Ces Collèges Doctoraux Maghrébins ont été conçus comme un espace de perfectionnement et d'échanges d'expérience pour des doctorants partageant les mêmes difficultés et les mêmes espoirs. « Les collèges doctoraux sont une école de vie, affirme Mme Cristina Robalo-Cordeiro, Directrice du Bureau Maghreb de l'AUF. Les doctorants qui ont la chance d'y participer se rejoindront pour partager le savoir car ils viennent pour apprendre, pour progresser dans leur recherche, pour mûrir dans leur jugement intellectuel mais aussi pour appréhender des cultures, des modes de vie, des vécus différents. Nous leur proposons pendant ces Collèges Doctoraux une démarche d'ouverture d'esprit scientifique, méthodologique et humaine ». Est ainsi donnée à ces étudiants l'opportunité de bâtir ensemble un réseau de jeunes chercheurs francophones propice aux collaborations.

Persuadé que les Collèges Doctoraux constituent des dispositifs avantageux pour mobiliser et soutenir les jeunes chercheurs d'Algérie, du Maroc et de Tunisie, le Bureau Maghreb entreprend de couvrir d'autres domaines académiques. Ainsi, un appel à candidatures vient d'être ouvert en Biotechnologies végétales et Agroalimentaire conjointement avec les bureaux africains de l'AUF et un autre est en cours d'élaboration couvrant le champ de la Langue, Culture et Littérature francophone.

colldoc1
Mme Cristina Robalo-Cordeiro, Directrice du Bureau Maghreb, prononçant un discours d'accueil lors de la cérémonie d'ouverture des collèges, le 13 mai 2014.

colldoc2
La cohorte des doctorants participants à ces collèges doctoraux.

colldoc4
Clôture de ce premier rassemblement de la cohorte.

colldoc5

AUF

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles