Illustration

Les résultats des concours administratifs sont connus

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Les fonctionnaires du Génie civil, de la Production rurale, du Cadastre, des Mines et de la Météorologie, déclarés admis, vont prendre service dans deux semaines.

Les fonctionnaires du Génie civil, de la Production rurale, du Cadastre, des Mines et de la Météorologie, déclarés admis, vont prendre service dans deux semaines. Face aux épreuves en fin d’année dernière, les jeunes ayant frappé aux portes de la fonction publique sont désormais situés. Jeudi dernier, Michel Ange Angouing, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) a rendu publique les résultats d’un certain nombre de concours organisés par son département ministériel, au titre de l’exercice 2013. En l’occurrence, le recrutement de 155 personnels dans le corps des fonctionnaires du Génie civil, de 435 personnels dans le corps de la Production rurale, Agriculture et Génie rural, de 55 personnels dans les corps du Cadastre, de 50 personnels dans le corps des fonctionnaires des Mines et de la Géologie et de 105 dans le corps de la Météorologie. 

Ce vendredi matin, lendemain de la publication des résultats au Poste national, le babillard du ministère est pris d’assaut par des dizaines de Camerounais. « Je n’ai pas suivi mon nom à la radio. J’ai pensé qu’il fallait que je vienne voir si le lecteur ne l’a pas par hasard sauté », explique l’un d’eux. Et bout du compte, son nom n’y est pas. C’est la déception alors que tout à côté, d’autres jubilent. « Fini le chômage », lancent-ils. Principale préoccupation partagée par la majorité, c’est la prochaine étape. Et à ce sujet justement, c’est à la direction du développement des ressources humaines qu’on a l’information. Serges Tsimi, le directeur, fait savoir que les candidats déclarés définitivement admis vont être appelés dans un délai raisonnable, deux semaines pense-t-il, pour sacrifier à l’exigence de prise de service. L’annonce sera faite à travers un communiqué du Minfopra. 

Passée l’étape de prise de service, l’élaboration des actes et de gestion des carrières en collaboration avec les structures compétentes, commencera. « Nous avons en ce moment, explique le directeur, un processus d’accélération de traitement des dossiers : l’Initiative à résultats rapides. Une initiative menée conjointement avec la Conac et quelques partenaires au développement. Elle consiste à traiter de façon diligente en 100 jours, un certain nombre de dossiers. » Et pour cette session 2014, ce sont ceux d’intégration qui ont été choisis. A en croire Serge Tsimi, l’initiative va être lancée à la fin de ce mois d’avril. 

Alors, à quand les prochains salaires pour ces jeunes recrues ? « Nous avons 100 jours pour élaborer les actes d’intégrations. On se donnera les moyens pour pouvoir tenir et dans la foulée, après la sanction par les autorités, le Minfopra ou le Premier ministre par la signature du secrétaire général de ses services, on pourra procéder à l’immatriculation, prélude à l’allocation concrète d’un salaire. » Le plus important, insiste-t-il est qu’en « 100 jours, ils puissent avoir leur actes de carrières. Bonne nouvelle donc pour ces autres jeunes recrutés dans la fonction publique après la vague des 25.000.

© Elise ZIEMINE | Cameroon Tribune

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami