Illustration

Lutte contre le chômage: Le carrefour des métiers revient

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

emploi-cameroun

«Près de 250 000 jeunes ont trouvé des emplois dont 8000 emplois dans les grands chantiers et autres entreprises. La 2è édition du Carrefour des métiers y a apporté sa contribution». C’est le bilan de l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi qu’a dressé le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle (Minefop), Zacharie Perevet, vendredi dernier à Yaoundé. C’était au cours d’un point de presse organisé en prélude à la 3è édition du Carrefour des métiers qui va se tenir du 22 au 25 janvier à l’esplanade de l’Hôtel de ville de Yaoundé. Cette croisade contre le chômage des jeunes est une occasion de rencontres et d’échanges entre les jeunes en formation ou diplômés, personnes en quête d’emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle, les responsables des établissements d’enseignement technique, supérieur et professionnel, les professionnels du recrutement et des ressources humaines. «Notre souci est que les jeunes trouvent des emplois décents. Mais, sans une bonne formation, on ne peut pas trouver un bon emploi», a déclaré le Ministre. Et d’ajouter qu’il s’agit pour cet autre rendez-vous de jeter les bases d’une plus grande fluidité du marché de l’emploi grâce à une meilleure information à l’endroit des demandeurs d’emplois et des employeurs.

Pour cette 3è édition, plus de 50 000 visiteurs et 120 exposants représentant entre autres entreprises, acteurs économiques, organismes de formation, institutions publiques ou paie, publiques, les professionnels de l’orientation et du recrutement, sont attendus. C’est ainsi que le salon des métiers va proposer aux visiteurs, un village des entreprises, un village de la formation professionnelle, celui des jeunes créateurs d’entreprises, les espaces du Minefop, du Fonds national de l’emploi (Fne), des orientations et de présentation du portail internet de l’emploi. A cela va s’ajouter des fora d’échanges à travers les tables-rondes sectorielles et des ateliers pratiques. Cette année, l’une des innovations est la plus grande synergie avec les départements ministériels en vue de jeter une plate-forme des services. Ceci, pour garantir l’adéquation entre les attentes des entreprises et le contenu des formations à vocation professionnelle.

Pour mesurer l’impact de l’emploi des jeunes sur toute l’étendue du territoire, le Ministre a annoncé que dès l’année prochaine, le Carrefour des métiers va s’étendre aux autres régions, sous la supervision des délégués régionaux.

Cameroon Tribune | 21 Jan 2014

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami