Illustration

Ma thèse en 180 secondes : le défi est lancé par les écoles doctorales du Sénégal

News Actualité  Sénégal
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Dakar, le 1er avril 2015 - Présenter un sujet de thèse en trois minutes — en des termes simples, clairs et concis — à un public profane et diversifié, tel est le défi que lancent l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, l'Université Gaston Berger de Saint-Louis et l'Université de Thiès aux doctorants sénégalais.

Les dix écoles doctorales du Sénégal se sont portées volontaires pour organiser la première édition du concours « Ma thèse en 180 secondes ». A l'issue des sélections des établissements, les meilleurs candidats s'affronteront, en juin 2015 à Dakar, au cours de la finale nationale. Le gagnant aura le privilège de concourir avec les candidats belges, burkinabés, camerounais, français, québécois, marocains et tunisiens à la Finale internationale qui se tiendra à Paris le 1er octobre 2015.

Un Comité d'organisation a été mis en place, avec l'appui du Bureau Afrique de l'Ouest de l'AUF, pour réussir la préparation du concours au Sénégal. Ce comité présidé par le Pr. Abdoulaye SAMBA, Coordonnateur du Collège doctoral de l'UCAD, a pour mission de superviser l'organisation de la compétition au niveau national.

Les épreuves du concours national se dérouleront en deux étapes au Sénégal : les sélections des établissements qui seront organisées par les écoles doctorales des universités participantes, suivies de la finale nationale qui sera organisée à Dakar au mois de juin.

L'AUF s'est engagée à prendre en charge la participation du lauréat national à la finale internationale 2015.

A propos du MT180

Né en Australie en 2008, ce concours a été initié pour la première fois en langue française en 2012 au Québec par l'Association francophone pour le savoir (Acfas).

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » propose aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et avec des termes simples, à un public profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit ainsi effectuer, en trois minutes chrono - à partir d'un poster présenté en PowerPoint - un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Une occasion unique pour les doctorants de vulgariser le contenu et les enjeux de leurs travaux auprès du grand public et d'acquérir des compétences en communication, bien au-delà du simple exercice de style. Pour relever le défi, les doctorants bénéficient d'une formation sur un ou plusieurs jours en fonction des écoles doctorales. Avec pour objectif de les aider à vulgariser leurs recherches et à capter rapidement l'attention d'un auditoire.

Plus d'informations sur : http://mt180.fr/

Contact presse

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami