Illustration

Ministère de la Défense: Un colonel recrute des tueurs à gage pour abattre son collègue

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Après la valse des nominations à la gendarmerie qui a fait couler autant de salive que d’encre, l’on parle de plus en plus au ministère de la Défense, d’une prochaine promotion d’officiers au grade d’officiers généraux de notre armée. La liste dans nos prochaines éditions.

Est-ce pour autant que les manœuvres souterraines et les règlements de compte resurgissent au sein de la grande muette? Possible, au regard de cette rocambolesque affaire qui risque de faire grand bruit dans les prochains jours.

C’est ainsi qu’on apprend, de sources suffisamment introduites, qu’un officier du grade de colonel dont nous taisons volontairement le nom pour l’instant, en voudrait ces derniers jours à mort à l’un de ses collègues dont nous taisons également volontairement le nom pour l’instant du même grade et du même corps. Nos sources donc indiquent que le colonel cité, pour des raisons inavouées aurait décidé d’en découdre avec son collègue en choisissant la voie mystique.

C’est ainsi que des marabouts recrutés et reconnus parmi les plus redoutables de la zone sont passés à l’attaque, déployant tout leur arsenal mystique pour détruire le collègue en question. Malheureusement, sans pour autant déraciner son collègue caché dernière une foi inébranlable. Ce n’était que partie remise car le colonel se résout à engager des tueurs à gage. Cette fois, il s’agit de planifier un assassinat.

Nos sources indiquent donc que notre colonel, pour avoir la peau de son collègue, va recruter 4 tueurs professionnels à qui il aurait promis 20 millions de FCFA à chacun, soit 10 millions de FCFA d’avance et 10 millions de FCFA une fois la sale besogne accomplie. Dans la foulée, des passeports auraient été délivrés à ces tueurs pour s’évanouir dans la nature après le forfait.

En tout cas, si tout ceci venait à être exécuté, il faudrait craindre de plus en plus pour nos forces de défense où des brebis galeuses essayent toujours de ramer à contre courant de l’orthodoxie prônée et cultivée par le Chef suprême des forces armées, le Président Paul Biya qui, patiemment et méthodiquement, met en musique le ministre de la Défense Edgard Alain Mebe Ngo’o. Dans tous les cas, l’opinion publique nationale et internationale est prise à témoin au cas où le pire venait à se produire. Affaire à suivre.

La Nouvelle

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami