Illustration

Nations unies : la journée des clubs Unesco célébrée en association avec les parlementaires

News Actualité  République du Congo
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a célébré le 28 mai à Brazzaville la deuxième journée des clubs, centres et associations sous le thème « culture de paix » en associant les députés de l'Assemblée nationale.

L'initiative de la célébration de cette journée, a visé un double intérêt. D'abord informer le grand public de l'existence de ce vaste mouvement socioéducatif mais aussi et surtout créer la visibilité de l'action des clubs, centres et associations de l'Unesco dans notre pays.

En célébrant cette journée, l'organisation onusienne a réaffirmé sa contribution à la création d'un monde meilleur en s'appuyant sur les valeurs que prône l'Unesco à savoir la science, la culture, l'éducation, la paix, la coexistence pacifique, la diversité culturelle, la protection des minorités et autres.

Par son caractère unique, cette deuxième journée des clubs Unesco a été un événement marquant pour le renforcement du partenariat avec le parlement et les membres de la société civile. Par sa thématique, cette journée s'inscrit dans le cadre du programme phare de la stratégie opérationnelle de l'Unesco pour la communauté Afrique, qui consiste à promouvoir une culture de paix et de non-violence.

Ce thème transversal, a déclaré le secrétaire général de la fédération congolaise des centres Unesco (Fecocu), Gabriel Bokoumaka, « touche à la fois le domaine de la culture, de l'éducation, des sciences, de l'information, la culture de paix », avant d'ajouter, « c'est tout un comportement qui doit pousser les individus au dialogue, à l'écoute des autres qu'à la confrontation armée ».

Lire la suite

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles