Illustration

New York Forum Africa: l’édition 2014 se tiendra aussi au Gabon

News Actualité  Gabon
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Le thème retenu cette année est centré sur la Transformation du continent. Plus de 1500 participants sont attendus à cet évènement.

Ils seront nombreux cette année encore à prendre part à ce grand rendez-vous économique du continent. En plus de plusieurs participants, 8 chefs d’Etat seront également présents. Le New York Forum AFRICA (NYFA) se tiendra en 2014 pour la troisième année consécutive dans la capitale du Gabon, Libreville. Les dates du 23 au 25 mai 2014 ont été dernièrement officialisées. Ces trois jours de rencontres, débats, séances de travail et dialogue unique entre dirigeants, entrepreneurs et personnalités de référence du monde économique, politique et culturel international se tiendront sous le haut patronage de son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République gabonaise. Le New Forum Africa 2013 s’était attaché à faire reconnaître le potentiel économique du continent africain et les facteurs de croissance nécessaires à son émergence. En 2014, le NYFA s’efforcera d’aborder les moyens de libérer la compétitivité des économies africaines à travers la mise en place de chaines de valeurs autour de la transformation des ressources naturelles du continent, capital humain en tête.

   
© journaldutchad.com

D’ici à 2020, considère le Président Bongo, nous devons interdire les exportations de produits n’ayant pas subi une transformation initiale au sein de notre pays. De cette manière nous pourrons diversifier notre économie et apporter une meilleure rémunération pour nos biens et services. Il est ainsi impératif que nous travaillions rapidement ensemble pour apporter des compétences et de la compétitivité dans les secteurs économiques où nous pouvons développer de la valeur ajoutée. Cela nous permettra d’engranger des profits à long terme. Il ajoute que pour ce qu’il s’agit des économies du savoir, encouragées dans le monde occidental, l’éducation est le ferment de la compétitivité économique et de la prospérité internationale qui est inséparable du développement du capital humain. Une évaluation de la Banque Mondiale révèle d’ailleurs que le capital humain contribue à plus de 60% au développement économique. En comparaison, les infrastructures contribuent pour 15% et les ressources naturelles pour 20%. 

Selon Richard Attias, co-fondateur du NYFA: Nous devons nous assurer que la mise en place de formations et de compétences correspondent aux véritables besoin sur le terrain. Une éducation solide et une orientation de qualité des formations proposées en accord avec le marché du travail et l’environnement local, vont permettre aux africaines et aux africains de transformer leurs vies, leur environnement et leurs pays. Le développement des technologies de l’information et de la communication ajoute davantage à l’énorme potentiel de transformation des économies africaines. Les principaux thèmes en 2014 aborderont les initiatives permettant de: Transformer le capital humain du continent, Transformer les ressources naturelles et l’énergie, Transformer les terres pour l’agriculture, Transformer l’investissement en activité industrielle, Transformer la connectivité et de l’innovation digitale en emplois, Transformer les initiatives marketing isolées en « branding » de communauté et en « branding » coopératif, Transformer les communautés pour une nouvelle citoyenneté africaine.


Parmi les principales nouveautés en 2014, le New York Forum Africa accueillera le sommet des citoyens. 60 africains âgés de moins de 30 ans participeront à une série de tables rondes et de discussions avec des ministres, des entreprises et des chefs d’Etat qui prendront en compte en haut lieu des défis, des espoirs et des expériences qu’ils rencontrent en tant que jeunes actifs. Les résultats de ces groupes de travail seront la base d’un « Manifeste Citoyen » qui parviendra aux 10 plus grandes entreprises dans chaque pays de la CEMAC et ainsi qu’aux chefs d’Etat. Les trois principales institutions éducatives et le fonds de formation professionnelle crée et lancé lors du New York Forum 2013 Train my Generation seront également destinataires du Manifeste.

JDT-ny-forum-africa

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami