Illustration

Offrir des emplois décents aux jeunes est indispensable pour l’avenir que nous voulons

News Actualité
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

GENÈVE – Le chômage des jeunes est une «épidémie» qui représente «une grande épreuve pour notre époque», a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, en visite au siège de l'Organisation internationale du Travail (OIT).

«Dans les pays riches comme dans les pays pauvres, les taux de chômage des jeunes sont nettement plus élevés que ceux des adultes – et les sans-emploi ne sont bien sûr que la partie émergée de l'iceberg», a déclaré Ban Ki-moon au cours d'une réunion organisée par l'OIT consacrée à l'emploi des jeunes. «Beaucoup sont coincés dans un travail mal rémunéré, sans protection, dans l'économie informelle. Beaucoup d'autres estiment que leur scolarité ne leur a pas fourni les compétences recherchées sur le marché du travail actuel.»

Dans son message de bienvenue, le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, a remercié le Secrétaire général d'être venu au siège de l'OIT en cette période de turbulences: «Votre voix, M. Le Secrétaire général, amplifie l'appel de l'OIT à agir contre le chômage des jeunes et nous l'apprécions énormément.»

Le Secrétaire général de l'ONU a fait écho aux propos du Pape François qui, dans un message à la Conférence internationale du Travail la semaine précédente, avait déclaré qu'avec un chômage des jeunes élevé «nous sacrifions une génération tout entière».

«C'est pour cette raison que j'ai fait de “Travailler avec les femmes et les jeunes et pour eux” l'une de mes principales priorités», a ajouté Ban Ki-moon. «Le système onusien met en place un plan d'action en faveur des jeunes à l'échelle du système tout entier. L'une des priorités – sous l'égide de l'OIT – est d'accroître la coopération en matière d'emploi et d'entreprenariat pour les jeunes.»

Il a appelé les gouvernements à investir davantage dans des initiatives en faveur de l'emploi des jeunes et a déclaré que le secteur privé était un moteur essentiel de la création d'emplois. Il a exhorté les syndicats, les organisations d'employeurs et les entreprises à «donner davantage d'autonomie aux jeunes dans leurs propres structures et à s'engager auprès des organisations de jeunesse», ajoutant que «les syndicats avaient un rôle fondamental à jouer pour promouvoir et protéger les droits des jeunes travailleurs».

«Nous avons besoin de stratégies fortes et innovantes, qui s'adressent à des publics spécifiques, comme les jeunes handicapés et les jeunes femmes, et encouragent les jeunes à créer des emplois.»

Les jeunes eux-mêmes ont un rôle central à jouer, a-t-il déclaré en s'adressant à une salle dans laquelle se trouvaient de nombreux fonctionnaires de l'OIT, des stagiaires de l'ONU et des étudiants: «Je compte sur votre énergie, votre leadership et votre créativité pour réaliser ce changement et le développement durable. Les Nations Unies veulent être votre partenaire.»

Ban Ki-moon: decent work for youth backbone of development

During his second visit to the ILO, UN Secretary-General, Ban Ki-moon, defined youth unemployment as an 'epidemic' which represents a great test of our time. Mr Ban also stressed how the global youth unemployment situation is intolerable, and called for an increasing collaboration and cooperation on employment and entrepreneurship for youth.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami