Illustration

Réunion du Groupe de Travail sur l’évaluation des universités africaines

News Actualité  Afrique centrale
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Le groupe de travail sur l’évaluation des universités africaines s’est récemment réuni les 25 et 26 février 2014 à Bujumbura pour concrétiser les modalités d’un appui de l’AUF à l’auto-évaluation et à la rédaction des plans stratégiques des universités africaines.

En novembre 2012, trente quatre experts venant de 18 pays dont cinq pays africains s’étaient réunis à Bucarest en Roumanie sur le thème « La fin des classements ? De la compétition à la coopération universitaire ». Cette rencontre a initié une prise de position importante des universités africaines affirmant qu’il ne peut pas y avoir qu’un seul modèle d’université et donc que le développement des universités passe par une stratégie spécifique pour chaque établissement leur permettant de préciser le type et le modèle souhaité, d’identifier les moyens pour y parvenir et d’évaluer leur progression.

Ces orientations ont été scellées dans la programmation quadriennale de l’AUF pour 2014-2017 qui inscrit l’appui à la démarche qualité et à l’évaluation des universités comme un objectif stratégique de son intervention. De même, le séminaire de Dakar sur le « Management de la qualité dans les universités africaines par la Gouvernance et l’Evaluation » en novembre 2013 a entériné cet axe de coopération entre les universités africaines et l’Agence. Aussi, après Dakar, un groupe de travail sur l’évaluation des universités en Afrique s’est constitué pour donner corps aux réflexions menées depuis Bucarest.

A l’initiative du recteur de l’Université du Burundi, ce groupe de travail s’est récemment réuni les 25 et 26 février 2014 à Bujumbura pour concrétiser les modalités d’un appui de l’AUF à l’auto-évaluation et à la rédaction des plans stratégiques des universités africaines. Une dizaine d’experts africains et internationaux ont jeté les bases de ce projet d’action. Avant de commencer leurs travaux, la délégation a été reçue par son Excellence le Ministre de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique au Burundi.

Un appel d’offre pour le soutien à l’audit interne des universités devrait ainsi être proposé aux universités africaines au premier semestre 2014. L’Institut de la Francophonie pour la Gouvernance Universitaire (IFGU) sera le bras armé de cette initiative.

Agence Universitaire de la Francophonie

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami