Illustration

Témoignage de William Chouamou, étudiant camerounais ayant participé au séminaire d'excellence de physique théorique à l'université de Cergy-Pontoise (Gennevilliers - France)

News Actualité  Afrique centrale
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

William Chouamou, étudiant de Master en physique à l'université de Yaoundé 1 a été l'un des deux candidats camerounais du Bureau Afrique centrale et des Grands Lacs (BACGL) sélectionnés pour prendre part au séminaire organisé du 8 au 12 juin dernier, par l'Académie francophone des Savoirs.

L'Académie francophone des Savoirs (AFS) créée en 2012 par l'Agence universitaire de la Francophonie et l'Université de Cergy-Pontoise a lancé au courant du mois de mars 2015, un appel à candidatures concernant le séminaire d'excellence en Physique théorique. William Chouamou a été sélectionné à la suite d'une candidature déposée individuellement en ligne via le site internet de l'AUF. Parti pour l'Université de Cergy-Pontoise, il a retrouvé 5 autres étudiants venant des universités du Liban, de Bosnie, et du Bénin. Pendant 5 jours, ils ont suivi des enseignements dispensés par d'éminents scientifiques européens. De retour au Cameroun et en visite au BACGL, William nous fait part de ses impressions.

BACGL : Quel était l'objectif du séminaire auquel vous avez pris part?

L'objectif de ce séminaire était de mettre les étudiants-chercheurs en contact avec les enseignants de haut niveau et de faire un état des lieux des recherches menées dans le domaine de la physique théorique. Les échanges ont porté essentiellement sur la physique quantique et la théorie et simulation des transitions de phase en physique de la matière condensée.

Nous avons pu échangé avec plusieurs professeurs venus de divers horizons, en l'occurrence le professeur Jean-sébastien Caux de l'université d'Amsterdam, le Professeur Benoit Doucot de l'université Pierre et Marie Curie. Je garde également un très grand souvenir des professeurs Benjamin Doyon de King's College London et Hung The Diep de l'université Cergy-Pontoise. William -photo famille

BACGL : De quelle manière avez vous été impliqué dans ce séminaire?

Pendant les travaux, j'ai exposé à l'auditoire mon sujet de recherche, sur les transitions de phase en physique quantique et les simulations Monté Carlo. Ce travail a été apprécié par les professeurs et surtout par le professeur Hung The Diep qui est par ailleurs vice-président du développement international à l'université Cergy-Pontoise. C'était pour moi un grand honneur de recevoir les félicitations d'un tel public.

atestation William

BACGL : Que tirez vous de cette nouvelle expérience?

Ce séminaire a été bénéfique pour moi dans la mesure où je suis entré en contact avec des personnalités éminentes, et j'ai pu voir à quel niveau se trouve la recherche dans le domaine de la physique théorique. Etant donné que je viens d'achever mon Master à l'université de Yaoundé 1, mon ambition serait d'obtenir une bourse de recherche doctorale afin de finir ma formation dans de meilleurs conditions, et pourquoi pas devenir plus tard un éminent professeur en physique de la matière condensée.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami