Illustration

Yaoundé accueille le comité des experts de l'OHADA

News Actualité  Yaoundé, Centre, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Une réunion du comité des experts de l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) s'est ouverte lundi dans la capitale camerounaise, Yaoundé, en vue de préparer la 36ème réunion du conseil des ministres de cet organisme, a constaté APA sur place.

Ils vont ainsi se pencher sur le rapport d'activités, revoir les conditions de choix des juges à la Cour commune de justice et d'arbitrage, passer en revue la vie dans les Etats membres, examiner le programme d'harmonisation et le statut du personnel.

A propos du choix des juges, le secrétaire permanent de l'OHADA, Dorothé Cossi Sossa, a expliqué à APA que les chefs des Etat membres avaient fermement instruit à ses services, en octobre 2013 à Ouagadougou (Burkina Faso), de prendre un texte pour réglementer leur sélection.

S'agissant du statut du personnel, il a fait état de statuts devenus obsolètes : « Il s'agit de regarder ce qui se fait dans les organisations semblables de se mettre à niveau, l'accent étant d'abord mis sur la qualité des recrutements afin que l'OHADA intéresse les meilleurs parmi les ressortissants de nos pays. »

A l'ouverture des travaux auxquels prennent part les délégués des 17 pays membres, le président du conseil des ministres de l'OHADA, Jean-Pierre Fogui, a appelé ses interlocuteurs à éviter les « dangers » que sont « la pesanteur du nationalisme et la tentation d'un engagement personnel ».

Les Etats parties de l'OHADA, dont le siège est à Yaoundé, sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, les Comores, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Copyright : © APA

Starafrica.com

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami