Illustration

Coupe du Recteur 2014: Percée de l’IBAF, stagnation de l’IUT

News Sur les Campus  Dschang, Ouest, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Dschang, 20/03/2014 – UDs/SIC. L’édition 2013/2014 de la Coupe du Recteur aura vu la percée fulgurante de l’Institut des Beaux-Arts (IBAF), établissement de l’Université de Dschang localisé dans la ville touristique et culturelle de Foumban. Comme l’année passée, en effet, l’IBAF a pris part aux compétitions culturelles. Pa rapport à l’édition 2012/2013, les compétiteurs de cet établissement ont remporté plus de prix. Ils ont occupé plus de premières places. L’on a vu le directeur de l’institut, le Pr. Raymond Fofié, assailli par les trophées.

Sur les 7 disciplines représentées aux finales culturelles l’IBAF est monté sur le podium à 5 reprises, obtenant ainsi 6 prix, mieux que les 4 prix de l’année dernière. On observe également que l’établissement a progressé au niveau de la qualité des prix. Si l’année dernière, ses compétiteurs n’avaient remporté qu’un premier prix, cette année, ils passent à trois premiers prix, notamment dans les compétitions de chorale, du conte et du concours de Miss. Dans cette dernière compétition, la troisième dauphine vient également de Foumban (elle était 1er dauphine l’année passée). En danses patrimoniales, si l’IBAF perd le premier prix au profit de la FLSH, mais reste tout de même sur le podium et occupe la deuxième place.

 

Par contre, l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) Fotso Victor de Bandjoun fait du sur place. Comme l’année dernière, les étudiants du Pr Médard Fogue s’en sortent avec un titre, le premier prix du fair-play. En volley-ball messieurs, ils ont été battus à la finale par la Faculté des Sciences comme ce fut le cas l’année dernière. Dans les autres compétitions où ils étaient engagés, ces étudiants n’ont pas traversé la phase des poules.

En remportant plus de prix, en occupant davantage les premières places dans les compétitions culturelles, l’établissement dirigé par le Pr Raymond Fofié se présente désormais comme un challenger à prendre au sérieux lors des prochaines éditions de cette compétition. Tandis que l’IUT Fotso Victor de Bandjoun n’inquiète plus les autres établissements  comme ce fut le cas aux premières heures de cette compétition. Mais en quittant Dschang, ses athlètes du Pr Médard Fogue ont promis de se remettre en scelle.

 

Ulrich K. TADAJEU, Université de Dschang

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami