Illustration

Master professionnel en géologie, mines et pétrole: La première promotion sur le terrain pour le dernier stage

News Sur les Campus  Dschang, Ouest, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Réunion de concertation avant le départ pour le dernier  stage de terrain

Réunion de concertation avant le départ pour le dernier stage de terrain

Les 38 étudiants de la première promotion du Master professionnel en Géologie appliquée, mines et pétrole de la Faculté des Sciences de l'Université de Dschang, effectuent leur dernier stage d'entreprise et de terrain du 03 au 08 novembre 2014. Le coordinateur de cette formation, le Dr Armand Kagou Dongmo, a dévoilé l'itinéraire de la semaine, au cours d'une réunion avec les apprenants. Cette assise qui a duré deux heures s'est tenue dans l'après-midi du 31 octobre 2014, dans la salle 240 du bâtiment abritant la Faculté des Sciences.

Il en ressort de la réunion que les structures et chantiers à visiter se trouvent dans les régions de l'Ouest, du Littoral, du Centre et de l'Est. Ầ l'Ouest, il est prévu une visite d'un chantier de forages à Bangou et une autre, sur le chantier de construction du stade omnisports de 20 000 places de Bafoussam, lequel abritera des matches de la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019. Dans le Littoral, les étudiants passeront par la station d'eau de Yassa, le barrage et les sablières d'Edéa. Dans le Centre, les carrières situées dans la périphérie de Yaoundé les accueilleront. Enfin, à l'Est, les sites d'exploitation minière de Bétaré Oya et Batouri sont au menu.

Les étudiants seront accompagnés par le chef du Département des sciences de la terre, le Dr. Lucas Kengni, le coordinateur du Master, le Dr Armand Kagou Dongmo et Michel Bertrand Mbog qui est Assistant dans ce département et formateur. Le coordinateur a recommandé aux étudiants de prévoir des tenues conformes de sécurité, lesquelles comportent des casques, des combinaisons, des chasubles et des chaussures adaptées. C'est une nécessité, car, « il ne faut pas qu'on rate l'occasion d'apprendre parce qu'on n'a pas la tenue appropriée », a affirmé le Dr Kagou Dongmo. Il a insisté sur l'esprit de discipline et de solidarité qui doit régner pendant cette descente sur le terrain. Il a mentionné la nécessité, pour chaque étudiant, de prévoir les médicaments usuels, pour prévenir des cas de maladie que peut causer une alimentation inhabituelle et le changement de climat.

Cette réunion a permis aux étudiants de la promotion 2012 – 2014, la toute première du Master professionnel en Géologie appliquée, mines et pétrole, de se revoir. Ils viennent en effet d'achever trois mois en entreprise, pour leur stage professionnel. L'on a appris du coordinateur, qu'à l'issue de cette période, un stagiaire a été retenu en pré-emploi par l'entreprise qui l'a accueilli. Après cette dernière descente sur le terrain, ces futurs cadres du secteur minier affronteront la dernière session d'examen théorique. Ầ l'issue de celle-ci, ils pourront finaliser chacun, son mémoire de fin d'études. Les soutenances auront lieu entre la fin du mois de décembre 2014 et le début du mois de janvier 2015./

Témoignages

Charmelle Maffo Nochi, étudiante finissante

Charmelle Maffo Nochi, Étudiante finissante

Charmelle MAFFO NOCHI, étudiante finissante, Master II en Mines et pétrole

« Tous les cours et stages ont été faits. »

Parvenue presqu'au terme de ma formation, je peux travailler dans les entreprises qui exercent dans le secteur des mines. C'est un domaine très vaste. On peut faire de l'exploration, la recherche des gisements rentables, l'exploitation, la transformation et la valorisation. Nous avons reçu tout ce qu'il faut sur le plan théorique, pour l'appliquer sur le terrain. Pour ce qui est de mon statut de femme, vous savez que nous sommes arrivés à un niveau où on parle d'égalité de genres. Tout ce qu'un homme peut faire, une femme peut également le faire. C'est dans ce sens que j'ai suivi ce parcours. Lors des sorties de terrain, nous avons parcouru les mêmes distances que les garçons. Nous sentons que nous pouvons. C'est vrai que les choses ne vont pas être faciles pour les filles que nous sommes, mais on va réussir.


Stéphane Happi Tientcheu, étudiant finissant

Stéphane Happi Tientcheu, étudiant finissant

Stéphane HAPPY TIENTCHEU, étudiant finissant, Master II en géologie appliquée

« Nous avons assez d'ouvertures »

On a eu des enseignants de qualité qui nous ont dispensé la crème de ce qu'ils avaient. Jusqu'ici, tout s'est passé sans embûche. Les stages qui avaient été prévus dès le départ ont été faits et nous nous déployons en ce moment pour effectuer le dernier. Nous avons assez d'ouvertures. En ce qui me concerne, je peux exercer dans le domaine des bâtiments et travaux publics, le génie civil. J'ai aussi la possibilité d'exercer dans le secteur des mines solides et bien entendu dans le domaine de la mine liquide, à l'instar du pétrole. Au sortir de cette formation, les étudiants sont armés pour affronter le monde professionnel, tant dans le secteur public que dans le privé. Nous encourageons nos cadets à s'intéresser à la professionnalisation, parce que c'est ce que le Cameroun aura comme levier pour se développer.

Dschang – UDs/SIC – 04/11/2014

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami