Trois gangs de présumés malfrats démantelés

News Faits Divers  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

C'est après deux jours d'investigation que neuf de ces hors la loi spécialisés dans le braquage à main armée, le vol de voitures et de motos ont été interpellé par le GO N°2. 

Trois gangs de présumés malfrats viennent d'être mis hors d'état de nuire à Douala, par les éléments du Groupement mobile d'intervention (Gini) N°2. Le premier composé de Christian Ngongang, 24 ans, Moses Lah, 22 ans, Gérard Moume, 25 ans était spécialisé dans le vol de motos. Ils sont tombés dans les mailles du filet au quartier Dakar. Tandis que Bernard Fotue, 30 ans, Bertrand Nkwenti 23 ans, Fabrice Yomba 38 ans, spécialisés dans le vol de voitures ont été appréhendés à Nyalla village. Quand à Abraham Djokue 21 ans interpellé à Bépanda, Beas Sonde 21 ans et Frédéric Jibe, 29 ans arrêtés à Beedi, leur spécialité était le vol à main armée. Frédéric gibe a d'ailleurs reçu une balle à la jambe gauche alors qu'il tentait de s'enfuir. Au total donc, neuf présumés malfrats sont incarcérés. Et d'après nos informations, d'autres personnes identifiées comme livreurs de chanvre indien seraient en exploitation à la Direction régionale de la police judiciaire pour le Littoral (Drpjl). C'est le résultat de deux jours d'investigations et de descente sur le terrain. En l'occurrence le mardi 18 février et vendredi 21 février 2014, apprend-on d'une source proche de la police. 

«On a pris certains le mardi et c'est vendredi qu'on a arrêté le reste du groupe», indique notre source. L'interpellation de ces présumés malfaiteurs a également permis aux éléments du Gmi N°2 de mettre la main sur un butin assez conséquent. Il s'agit d'environ 2 kg de chanvre indien, de six motos, des faux billets de 5.000 FCFA, une Ray 4 démontée, deux pistolets, quatre couteaux dont deux longs et autant de petits, une machette, un écran plasma, des Bibles et des porte-monnaie. De sources proches de l'enquête, la Rav 4 démontée appartiendrait au maire de Nkambè et l'écran plasma est celui de l'hôtel King David à Buea dans la région du Sud-Ouest. Les neuf présumés malfrats méditent encore sur leur sort dans cellules du Gmi N°2 à Bonanjo à Douala.

Annonces contextuelles