Un médecin arrêté pour attouchements

News Faits Divers  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Un médecin en service dans une clinique du centre-ville a été déféré mardi, a appris CT de sources proches de la gendarmerie. Le généraliste de 49 ans a été interpelé suite à la plainte d'un patient, prénommons-le Brice, que le docteur touchait pendant son sommeil. En fait, en lui administrant ses médicaments du soir, le médecin y ajoutait des somnifères. Brice, interné après un grave accident de travail — sur la place portuaire —, sombrait alors dans les bras de Morphée et entre les mains perverses de son praticien. Deux fois, la victime constate qu'au réveil, ses sous-vêtements sont mouillés. Un soir, Brice ne prend pas ses médicaments mais fait semblant de dormir. 

Le médecin arrive et engage ses caresses. Gardant son sang-froid, le malade filme tout à l'aide de son téléphone portable. Mais il est difficile de rester de glace dans pareille situation. Le docteur se rend compte qu'il est filmé, bondit pour arracher le téléphone... Une bagarre éclate. La secrétaire de garde doit intervenir. L'affaire aurait pu éclater plus tôt, ou ne jamais éclater du tout. Parce que ces faits remontent à novembre 2013, et qu'un arrangement à l'amiable avait été trouvé. Seulement, le docteur n'a pas tenu parole. Brice porte alors plainte une première fois en décembre. Son «admirateur» fait de nouvelles promesses (2,4 millions de F comme dédommagement), qu'il ne tient toujours pas. La suite passera par la gendarmerie, avant le procureur.