Un soldat abat un adjudant à Edéa

News Faits Divers  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Le soldat de 1ère classe Martin Paul Emmanuel Samba, 26 ans, a abattu, d'un tir de Kalachnikov dans le dos, l'adjudant Chi Peter Zih, 54 ans, mardi matin au camp militaire d'Edea.

Selon des informations fournies à CT par la brigade de gendarmerie territoriale d'Edéa, saisie aux fins de constatation et d'enquête, le tireur a agi sous l'emprise de drogue. « Du chanvre indien a été retrouvé sur lui », explique notre source.

Le soldat a tiré ainsi sur « son chef de poste », et menaçait de s'en prendre à d'autres éléments du Régiment Artillerie Sol-Air où il était en fonction. Dans la riposte, il a reçu une balle à l'épaule. C'est ainsi qu'il a été « neutralisé » avant d'être conduit et interné « à l'hôpital de la garnison militaire d'Edéa ». Le corps de sa victime a été admis à la morgue de l'hôpital régional de la ville. Au terme du défilé civil et militaire tenu à Douala, le gouverneur du Littoral est apparu peiné par cette nouvelle, et a présenté ses condoléances à la famille du disparu.