Recrutement d'un Expert(e) national(e) en genre, santé/violences basée sur le genre

Recrutement Offres d'emplois

Attention, ce contenu n'est plus d'actualité !
Merci de l'ignorer

Location : MAROUA, CAMEROON

Application Deadline: 20-Dec-13

Languages Required : English   French  

Starting Date :  01-Jan-2014

Duration of Initial Contract : 1 an renouvelable

APPLY NOW: http://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=42388

Les dossiers de candidature à poster en ligne doivent comprendre: la lettre de motivation, une photo d'identité, un certificat de nationalité, un CV, une copie certifiée des diplômes, les noms et adresse de trois personnes de référence.

Background

Depuis 1998, le Cameroun fait face à une dégradation de la santé maternelle, passant de 430 décès pour 100.000 naissances vivantes en 1998, à 669 en 2004 et 782 en 2011 (EDS II, II et IV).. La situation est tout aussi inquiétante concernant la mortalité néonatale qui est certes passé de 41 à 29 décès pour 1000 naissances vivantes de 1998 à 2004 mais a ré-augmenté jusqu’à 31 décès pour 1000 naissances vivantes en 2011. 

Face à cette situation, l’agence suédoise de développement international (Sida) a sélectionné le Cameroun parmi six pays d’Afrique subsaharienne, pour mettre en œuvre dans le cadre de l’effort international conjoint H4+, un projet-pilote dans cinq districts de santé de la région de l’Extrême-Nord, dont les indicateurs sanitaires et sociaux-économiques sont les plus faibles au Cameroun. Ce projet sera mis en place par le gouvernement camerounais via l’intermédiaire des cinq agences des Nations Unies faisant partie de l’effort H4+ que sont l’UNICEF, l’UNFPA, l’OMS, l’ONUSIDA et ONU-FEMMES. 

L’objectif principal de l’expert(e) national(e) sera de coordonner, planifier et suivre la mise en œuvre du volet de mobilisation des communautés du projet H4+ dans l’optique de parvenir à un changement de comportement positif en faveur de la santé de la mère et de l’enfant dans les zones d’intervention que sont : Maroua rural, Maroua urbain, Guidigis, Moulvoudaye et Koza.

 Agence/Institution hôte :    ONU FEMMES

Contexte organisationnel     

Créée en juillet 2010 par la résolution A/64/289 de  l’Assemblée générale des Nations Unies, ONU FEMMES, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes est le résultat de la fusion de quatre composantes distinctes du système des Nations Unies dédiées exclusivement à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Au Cameroun, ONU FEMMES concentre ses efforts dans quatre composantes : 

  • Composante 1 : Lutte contre les violences basées sur le genre   et la stigmatisation et la féminisation du VIH et SIDA.
  • Composante 2 : Autonomisation économique des femmes rurales et des femmes impliquées dans le commerce informel transfrontalier.
  • Composante 3 : Prise en compte du Genre dans les programmes, politiques et budgets nationaux et dans l’action humanitaire
  • Composante 4 : Alignement aux standards internationaux afin de promouvoir t la pleine participation des femmes à la prise de décision publique et politique

Duties and Responsibilities

Sous la supervision directe de la/du  Chargé(e) de Programme  Genre et Violence basées sur le Genre/Mobilisation communautaire, et sous la direction de la Représentante et Directrice-pays d’ONU Femmes, le/la Volontaire des Nations Unies va assurer la coordination générale des activités d’ONU Femmes dans le cadre du projet Sida/H4+ à Maroua. 

De manière plus spécifique, il/elle sera chargé(e) :

  1. Coordonner au niveau régional la mise en œuvre des activités dans le cadre du H4+ ;
  2. Appuyer la mise en œuvre des initiatives dans le domaine des violences basées sur le Genre/violences faites aux femmes et VIH de ONU femmes dans la région de l’Extrême Nord 
  3. Appuyer techniquement le partenaire de mise en œuvre identifié ;
  4. S’assurer de l’exécution de toutes les activités  dans le cadre du projet H4+ ;
  5. Veiller au respect des procédures ONU Femmes dans la gestion opérationnelle du projet  par le partenaire de mise en œuvre ;
  6. Participer aux réunions inter-agences au niveau régional ;
  7. Faire des rapports périodiques et produire régulièrement des informations sur l’état d’avancement des activités programmées.
  8. Assurer la mise en œuvre, le suivi-évaluation  des actions prévues dans le plan de travail et relatives à la lutte contre le VIH et les violences basées sur le genre.
  9. Assurer toute autre tâche que la Représentante et Directrice Pays  lui assignerait selon les besoins

En plus de ce qui précède, les Volontaires des Nations Unies sont encouragés à : 

  • Renforcer leurs connaissances et compréhension du concept du volontariat en lisant la documentation mise à disposition par le programme VNU, les publications externes et prendre activement part aux activités du programme VNU, par exemple s’impliquer dans les activités commémoratives de la Journée internationale des Volontaires (JIV), le 5 décembre. 
  • Se familiariser et développer toute forme de volontariat traditionnel et/ou local au niveau du pays d’accueil.
  • Refléter le type et la nature des actions volontaires qu’ils entreprennent, y compris leur participation dans les réflexions substantielles.
  • Contribuer à la rédaction des articles sur les expériences de terrain à soumettre pour la publication du programme VNU/ site web, bulletin et notes de presse, etc.
  • Contribuer au Programme d’accueil des Volontaires des Nations Unies nouvellement arrivés dans le pays d’affectation;
  • Promouvoir ou conseiller les groupes locaux dans l’utilisation des volontaires en ligne ou encourager les individus et les organisations à utiliser les services de volontaires en ligne quand cela est techniquement possible.

 Résultats attendus :

  1. Le résultat principal est l’accroissement de l’'utilisation des services de santé de reproduction, de la santé de la mère et de l’enfant à travers la mobilisation des communautés à lutter contre les pratiques néfastes nuisant à la santé des mères et des enfants.
  2. La Participation à l’organisation de la Journée International du Volontariat (JIV) ;
  3. La Rédaction d’un article sur les expériences des VNUs sur le terrain.

En termes de livrables :

  1. Chronogramme d’activités disponible et validé ;
  2. Rapports des missions de supervisions et activités disponibles ;
  3. Rapports mensuels et trimestriel d’activités disponibles à temps 
  4. Rapport final disponible.

Competencies, Required Skills and Experience

  • Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (minimum bac + 3) en sciences sociales ou santé (option Santé Publique, Soins infirmiers, ou Gestion des Services de Santé) ;ou tout autre diplôme correspondant ;
  • Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans la mise en œuvre des projets / programme dans le domaine des VBG ;
  • Connaître et maitriser le dispositif national de promotion du genre et de lutte contre les VBG
  • Avoir une bonne connaissance de l’approche communautaire en matière de VBG ;
  • Connaissance du Contexte ; respect des différences culturelles, de genre, de religion, de race, d’âge et de nationalité ;
  • Avoir une expérience dans le processus d’élaboration des POS VBG ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse et être capable de travailler sous pression;
  • Etre capable de travailler dans un environnement multisectoriel ;
  • Avoir les aptitudes de travail en équipe et expérience de travail en équipe polyvalente ;
  • Maîtriser l’outil informatique (Excel, Word, Power point, Internet, etc.);
  • Bien maîtriser le français et le fufuldé et avoir une bonne capacité rédactionnelle en français
  • La connaissance de l’anglais est un atout.

Annonces contextuelles