Illustration

Recrutement Responsable de Projet Urgence au Cameroun

Recrutement Offres d'emplois  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Offres d'emplois : Un Responsable de Projet Urgence au Cameroun.

Informations préliminaires sur le poste
Intitulé du poste : RESPONSABLE DE PROJET URGENCE
Pays & base d’affectation : CAMEROUN - BERTOUA
Rattachement hiérarchique : Coordinateur des programmes
Date d’arrivée souhaitée : 15 /04 /2014
Durée de passation : N/A
Durée de la mission : Jusqu’au 31/12/2014
Financement assuré jusqu’à (date + nb mois) : HCR (en cours de signature), 8,5 mois

Contexte
En République Centrafricaine, suite à la démission du président Djotodia le 10/01/2014, l’ex coalition au pouvoir Séléka semble de moins en moins présente et à l’inverse, les groupes anti-balaka prennent de plus en plus d’importance, contrôlant certains postes frontaliers et menant des attaques sur des musulmans, associés à la Séléka. La Séléka semble reconnaît re sa défaite prochaine, et demande aux musulmans de fuir. Des hommes armés de la Séléka ou des anti-balaka mènent des pillages et des exactions contre les civils, principalement musulmans, toutes nationalités confondues.
Les musulmans et certains chrétiens, victimes ou effrayés par les récits d’attaques parfois violentes menées sur leurs proches ou sur des villages voisins, fuient vers les pays voisins comme le Cameroun, ou le Tchad via le Cameroun.
Les réfugiés, retournés et migrants viennent à pied, en motos, en taxis ou en camions. Certains ont marché pendant plusieurs semaines parfois, et leur état de santé est préoccupant, notamment les enfants et les personnes âgées. Des cas de malnutrition sont enregistrés, et des suspicions de rougeole sont à noter. Certaines personnes sont blessées et la plupart traumatisées.
Arrivés au Cameroun, ils sont logés dans des locations, des familles d’accueil, des mosquées, mais beaucoup dorment dans la rue au niveau des villes frontalières. Ils manquent de moyens pour se nourrir, et l’accès à l’eau est préoccupant. Leur forte concentration amène des risques sanitaires. Des sites de transit plus ou moins formels apparaissent sur ces sites d’arrivée. Mais la faiblesse de l’assistance et le manque d’infrastructures ne permettent pas d’offrir des conditions
de vie décentes (manque d’eau potable, défécation à l’air libre, nuit à la belle étoile).
La réponse humanitaire coordonnée par l’UNHCR se concentre sur des camps d’installation pour désengorger les sites frontaliers.
6 sont identifiés, dont 4 qui reçoivent d’ores et déjà des réfugiés Le/La Responsable de projet Urgence est en charge de la mise en œuvre des projets liés à la situation urgente des nouveaux réfugiés Centrafricains dans l’Est et l’Adamaoua.

Positionnement / Stratégie de PU-AMI dans le pays

Présente depuis avril 2008 au Cameroun, PU-AMI s’est consacrée à la résolution des difficultés dans les secteurs de la sécurité alimentaire et de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement. Les actions ciblent les réfugiés centrafricains installés à l’est du pays depuis 2006 (Régions de l’Est et de l’Adamaoua) et les populations d’accueil.
Les programmes ont évolué afin d’accompagner la progressive autonomie en sécurité alimentaire de ces populations réfugiées centrafricaines, la plupart souhaitant rester définitivement au Cameroun.
Le volet WASH progresse également vers une stratégie de responsabilisation à différents niveaux (des usagers aux responsables communaux). Sur le volet accès à l’eau, en parallèle des constructions et réhabilitations de forages une grande part des activités
est consacrée à la formation (des usagers, des Comités de Gestion de l’eau, des responsables locaux techniques et administratifs). Sur le projet assainissement des sensibilisations sont menées au plus près des populations avec l’application de la méthode ATPC.
L’arrivée de nouveaux réfugiés en 2014 amène PU-AMI vers une réponse d’urgence qui s’oriente vers les sites de transit frontaliers et les sites d’accueil (camps en retrait de la frontière), à travers des activités de gestion de camps, WASH, shelter et sécurité alimentaire. 

Le/La Responsable de projet Urgence est en charge de la mise en œuvre 
des projets liés à la situation urgente des nouveaux réfugiés 
Centrafricains dans l’Est et l’Adamaoua.

Programmes : Il/Elle coordonne les équipes Urgence et s’assure de la bonne mise en œuvre des projets dans les aspects opérationnels et qualitatifs (suivi des objectifs, respect des échéances et des lignes budgétaires, contrôle de la qualité).
Ressources Humaines : Il/Elle encadre les équipes opérant sur les projets dont il/elle a la charge (définition d’objectifs, suivi).
Suivi logistique, administratif et financier : Il/Elle veille à la mise en place des procédures logistiques et administratives et alerte / relaie à l’équipe de coordination logistique et administrative d’éventuels besoins d’intervention de leur part.

Sécurité : Il/Elle participe, au sein de l’équipe de coordination, à l’analyse et la gestion de la sécurité sur la zone dont il/elle à la charge.

Représentation: Il/Elle assure et coordonne la représentation sectorielle de PU-AMI sur la zone dont il/elle à la charge auprès des partenaires, bailleurs et des différentes autorités.
Coordination : Il/Elle assure la bonne circulation des informations entre la zone dont il/elle a la charge et l’équipe PU-AMI de coordination, et participe à l’orientation stratégique de la mission dans la réponse d’urgence.

Profil recherché

  • Savoirs et Savoir Faire recherchés

INDISPENSABLE APPRÉCIÉ FORMATION

  • Gestion de projets

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

  • Expérience humanitaire
  • Expérience internationale
  • Expérience en projets d’urgence
  • Expérience avec des bailleurs UN

CONNAISSANCES & APTITUDES

  • Bonne qualité organisationnelle
  • Capacités managériales
  • Connaissances en gestion de projets
  • LANGUE Français Anglais
  • INFORMATIQUE Pack Office Auto Cad, logiciel de création de plans SIG, cartographie
  • Caractéristiques personnelles attendues (intégration à l’équipe, adéquation au poste et à la mission)
  • Autonomie, prise d’initiative et sens des responsabilités
  • Prise de parole en public
  • Excellentes capacités d’organisation
  • Excellentes capacités managériales
  • Excellente diplomatie et sens de la négociation
  • Capacité à faire preuve d’autorité
  • Bonne résistance au stress et à la pression
  • Adaptabilité
  • Pragmatisme, objectivité et prise de recul
  • Sens de l’engagement
  • Fiabilité et rigueur
  • Conditions proposées

Statut : SALARIE en Contrat à Durée Déterminée

Éléments de rémunération

  • SALAIRE BRUT MENSUEL : 1.700 Euros
  • PRIME (S) D’ANCIENNETE : Fonction du parcours en Solidarité Internationaled’une part, avec PU, AMI ou PU-AMI d’autre part.
  • PRIME DE PRECARITE de 10% (mensualisée)
  • Frais pris en charge Transport AR Domicile / Mission (dont frais de voyage, tels que visas, vaccins...)
  • Couverture médicale et complémentaire santé Assurances, notamment rapatriement
  • Hébergement en maison collective Frais de vie (« Per diem ») 


Merci d’envoyer votre dossier de candidature complet (CV + lettre de motivation) sur : recrutement@pu-ami.org

PU-AMI


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami