Illustration

Union Camerounaise de Brasseries (UCB) recrute un MACHINISTES SOUTIREUSE

Recrutement Offres d'emplois  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

OFFRE D'EMPLOI : MACHINISTES SOUTIREUSE - Union Camerounaise de Brasseries (UCB)

UCB est une entreprise Brassicole qui produit et vend les boissons alcooliques et non alcooliques de très grandes qualités de la bonne manière et suivant un procédé efficace. La boisson qui vient de la Cave (bière) ou de la Siroperie doit être mise en bouteilles dans de très bonnes conditions hygiéniques, sans contamination. La soutireuse est la principale machine susceptible d'altérer la qualité de cette boisson.
En plus d'avoir une tenue hygiénique convenable, le machiniste de la soutireuse doit à chaque instant, et pendant toute la manipulation, veiller à conserver toutes les qualités du produit qu'il reçoit.

CADRE D'IDENTIFICATION

INTITULE DU POSTE : MACHINISTE SOUTIREUSE
DEPARTEMENT / SERVICE / SECTION : Conditionnement / Embouteillage Verre
QUALIFICATION MINIMALE : BEPC / CAP ou CEP + 5ans d'Expérience Professionnelle
CATEGORIE MINIMALE : 5C

ORDRE HIERARCHIQUE
SUPERIEUR (S) HIERARCHIQUE (S) : Chef d'équipe embouteillage verre + 5
SUBORDONNE (S) : Aide Machiniste

MISSIONS ET ACTIVITES

EN DEBUT DE PRODUCTION
Il procède à la stérilisation des conduits d'amenée du produit, ainsi que de la soutireuse (Une procédure écrite existe pour cette opération)
Il se fait assister pour l'approvisionnement en capsules.
En fin stérilisation, il demande l'envoi du produit à soutirer (Il commissionne son aide aux caves ou à la siroperie), ceci après avoir préparer sa machine.
Il informe le laboratoire qu'il est prêt à lancer le soutirage (les bouteilles se trouvant déjà à la sortie de la laveuse)
Il sollicite de son chef d'obtenir quelques joints déflecteurs et de tulipes, qu'il nettoie abondamment à l'eau pour utilisation éventuelle.
A l'arrivée du produit, il remplit la cuve et la coule pour éliminer toute trace d'eau dans le produit.
Il remplit à nouveau la cuve, contrôle les pressions (air des pistons, contre pression, air des bouchons, CO2) ; le débit du CO2 doit être de 15 Nm3/h à 25000blles/h.
Il ouvre la vanne d'eau de refroidissement de la pompe à vide et démarre cette pompe.
Il contrôle la hauteur de la boucheuse.
Il fait ouvrir la vanne d'eau de nettoyage des bouteilles sortie soutireuse.
Les mireurs étant en poste au vide et au plein, il lance les essais en présence du laborantin et du caviste (ou du siropier)
Si le laborantin donne son accord, il lance effectivement la production ayant relevé le compteur produit, compteur bouteille, compteur horaires et l'heure exacte du début soutirage.

PENDANT LA PRODUCTION
Il contrôle tous les paramètres à réunir pour un bon soutirage :
Injection (pour chasser l'air du col, l'air étant un oxydant)
Le sertissage (contrôlé par le laborantin)
L'absence des particules dans le produit (contrôlé par le laborantin, le soutireur et le mireur plein)
La pression d'air de pistons (3 à 3,5 bars)
La consommation de CO2 en bière ( 15Nm3/h) à 25 000 blles/h
La contre pression (variable en fonction de la pression du produit)
Le niveau de remplissage
L'état des joints déflecteurs et de tulipes
La vitesse de soutirage [Variable selon que l'on tourne avec un soutireuse(25 000 blles/h) ou deux soutireuses (12 500 blles/h) ]
Le niveau des capsules dans la trémie : il interpelle son chef 30mn avant la fin des capsules dans la trémie et note le nombre de cartons utilisés (y compris ceux laisser par le quart précédent)
Le bon fonctionnement de la pompe à vide (-0,8 bars)
Note l'heure de début et de fin de tous les arrêts à la soutireuse ainsi que le motif

EN FIN DE PRODUCTION
Dès que les dernières bouteilles sorties de la laveuse ont atteint la zone requise pour demander l'eau (en bière) ou l'air (en boisson gazeuse), il informe la cave ou la siroperie et le laboratoire. En production bière, pour éviter un mélange bière/eau, il laisse suffisamment de vide entre la soutireuse et le pasteurisateur pouvant contenir tout le reste des bouteilles à soutirer. Dès qu'il obtient le OK des caves ou de la siroperie, il lance la production et évite autant que possible de l'arrêter pour le cas de la bière.
Il conserve les deux dernières bouteilles sorties de la boucheuse et les remet au laboratoire.
Faire vider les capsules dans la trémie et les faire retourner au magasin.
Relever les compteurs : produit, bouteilles et horaires ; ainsi que l'heure exacte de fin soutirage.
En fin de production bière, laisser l'eau froide couler jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de mousse.
Démonter, nettoyer et remonter le filtre d'arrivée produit.

1- Cas de passage BG à Bière
Prendre l'eau chaude à 80°C pendant environ 5 mn
Prendre l'eau froide pendant environ 10 mn.
Respecter toutes les consignes liées à la stérilisation (un document spécifique existe à cet effet).

2- Cas de passage Bière à BG
On dispose d'un peu plus de temps
Prendre l'eau chaude à 80°C pendant environ 10mn.
Prendre l'eau froide pendant environ 15mn.
En fin stérilisation dans les cas 3-1 et 3-2, préparer la soutireuse pour le lancement du nouveau produit.

3- Cas où il n'y a plus de production

Appliquer la procédure de stérilisation en fin de soutirage.
Laisser l'eau chaude dans la cuve et dans la tuyauterie jusqu'au prochain soutirage.
Fermer toutes les vannes des fluides (air, eau, CO2)
Arrêter toutes les pompes (à vide et d'injection).
Arrêter tous les moteurs transporteurs et machines.
Rédiger son rapport de quart et le remettre à son supérieur hiérarchique.
Nettoyer tous les débris de verre sous la cuve.
Dégager les bouteilles, casiers dans la zone de soutirage
Ranger tuyaux et tout ce qui traîne.

COMPETENCES REQUISES
Bonne aptitude physique
Savoir lire, écrire et compter
Bonne aptitude visuelle
Aptitude à conduire une machine

RELATIONS INTERNES
Laboratoire (Capsules, contrôle qualité)
Salle des Machines (CO2, Air)
Caves
Siroperie


Joindre CV (contenant photo couleur 4x4)

Vous pouvez postuler en ligne via notre site web sa-ucb.com,
ou déposer vos dossiers de candidatures au siège (Douala), ou dans nos différents centres de distribution.

UCB


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami