Illustration

Fondation Genoo : Les candidats au prix littéraire ont jusqu’au 30 juin

Études Annonces Communiqués  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Les écrivains camerounais en herbe désirant postuler à ce prix porté par le Pr. Maurice Kamto, doivent être âgés de 21 ans au plus. 

« Le prix littéraire de la Fondation Genoo Nouvelles », initié par le Pr. Maurice Kamto, est ouvert jusqu’au 30 juin 2014. Les jeunes camerounais désirant y postuler, doivent être âgés de 21 ans au plus l’année de lancement du concours (2014). Les cinq meilleures nouvelles qui seront retenus par le jury – composé de critiques littéraires, d’écrivains et d’éditeurs – seront publiées dans un ouvrage collectif coédité par Ifrikya et Buma Kor Bokks, ainsi que Les éditions du Schabel. Les résultats seront officiellement connus en septembre 2014.


© cdn.pratique.fr 

Les nouvelles devront être envoyées sous format PDF par mail à l'adresse du secrétariat du prix Les écrivains en herbe ont donc le loisir de narrer une histoire courte de leur choix, fictionnelle ou non, dans un style qui saura flatter le jury. Le quotidien Le jour, dont le directeur de la publication est par ailleurs le directeur des éditions du Schabel, partenaire du prix, précise que les auteurs de nouvelles devront rédiger leurs textes, de 15 à 20 pages, sous format électronique dans une police au corps 14. Les nouvelles, enregistrées au format PDF, devront être envoyées par email au secrétariat du prix.

A travers ce concours, la Fondation Genoo-Nouvelles espère émuler les nombreux talents littéraires que compterait le Cameroun. Agrégé de droit public, Maurice Kamto est également homme politique, président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). 

Journalducameroun.com


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami