Illustration

Ouverture de l'Examen National d'entrée au cycle de spécialisation en Médecine au Cameroun, année académique 2014-2015

Études Concours  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Portant ouverture de l'Examen National d'entrée au cycle de spécialisation en Médecine au Cameroun pour le compte de l'année académique 2014-2015.

Article 1er.

  1. Il est ouvert, au titre de l'année académique 2014/2015, un Examen National d'entrée au cycle de Spécialisation en Médecine au Cameroun.
  2. Les épreuves dudit concours auront lieu à la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l'Université de Yaoundé l, le Vendredi 03 octobre 2014.

Article 2. L'admission à l'Examen National d'entrée au cycle de Spécialisation est ouverte en une
seule session aux camerounais des deux sexes.

Article 3.- (1) Les candidats au concours sont repartis par spécialité selon le tableau ci-après:

SPECIALITES NOMBRES
1. Anatomie /Patholoqie 08
2. Anesthésie/Réanimation 04
3. Bioloqie Clinique 06
4. Chirurcle et spécialités 15
5. Gynécologie/Obstétrique 08
6. Médecine Interne et spécialités 20
7. Psychiatrie 02
8. Pédiatrie 08
9. Radioloqie 08
10. Santé Publique 06
11. Oohtalrnolooie 06
12. ORL 05
TOTAL 96

(2) Les spécialités de la chirurgie ci-dessous énumérées seront ouvertes en fonction de la capacité d'accueil et de la disponibilité des ressources humaines à la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l'Université de Yaoundé 1. Il s'agit de :

  • Chirurgie Générale;
  • Chirurgie Pédiatrique ;
  • Chirurgie Orthopédique;
  • Chirurgie Urologique ;
  • Neurochirurgie.

(3) Les spécialités de la médecine interne ci-dessous énumérées seront ouvertes en fonction de la capacité d'accueil et de la disponibilité des ressources humaines à la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l'Université de Yaoundé 1. Il s'agit de :

  • Médecine Interne;
  • Cardiologie;
  • Oncologie Médicale;
  • Neurologie;
  • Endocrinologie;
  • Pneumologie;
  • Néphrologie;
  • Hépato-Gastro-Entérologie.

Article 4.

(1) Les candidats éligibles à l'admission doivent remplir les conditions suivantes:

  • être de nationalité camerounaise;
  • être âgé (e) de 35 ans au plus, au t" janvier de l'année du concours;
  • être titulaire du diplôme de Docteur en Médecine ou en Pharmacie délivré par une faculté nationale
  • agréée, soit d'un diplôme étranger admis en équivalence;
  • justifier d'une autorisation du Ministère utilisateur ou de l'organisme de tutelle.

(2) Peuvent également se présenter au concours du cycle de spécialisation en Médecine et être admis hors quotas, dans la limite des places disponibles et dans les conditions fixées par les textes en vigueur:

  1. les candidats des autres corps et secteurs;
  2. les candidats du secteur privé laïc et confessionnel;
  3. les candidats étrangers, notamment ressortissants des Etats ayant passé un accord de coopération avec la République du Cameroun.

(3) Les résidents Camerounais fonctionnaires sont régis par les textes en vigueur, notamment en matière de rémunération, d'avancements et de congés.

(4) Les frais de formation des étudiants nationaux, non fonctionnaires, sont pris en charge par ces derniers ou par les organismes qui les ont présentés.

Article 5.

(1) Les dossiers complets et conformes des candidats au cycle de spécialisation en Médecine comprendront les pièces suivantes:

  1. Une fiche individuelle dûment remplie par le candidat sur les sites www.concours-medecine.uninet.cm et www.minesup.gov.cm. Cette fiche, munie d'un numéro identifiant, devra être imprimée par le candidat.
  2. Une copie certifiée conforme d'acte de naissance datant de moins de 06 mois;
  3. Une copie certifiée conforme des diplômes donnant droit à l'examen;
  4. Une attestation de présentations des originaux des diplômes signés par les autorités compétentes;
  5. Une autorisation de l'employeur ou de l'organisme de tutelle avec engagement de tutelle financière;
  6. Un certificat médical d'aptitude physique et mentale délivré par un médecin habilité;
  7. 04 photos d'identité 4x4 en couleur portant les noms et prénoms du candidat au verso;
  8. Le reçu de versement de la somme de cinquante mille (50.000) FCFA au titre des frais d'inscription à l'examen payable dans le compte N°54430760001/93 domicilié à la BICEC (il est possible de transférer ces frais dans ledit compte à partir d'une agence Express Union) ;
  9. Deux enveloppes timbrées à 500 FCFA à l'adresse du candidat.

(2) Les dossiers complets seront reçus au plus tard le vendredi 19 septembre 2014 délai de rigueur à la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales de l'Université de Yaoundé 1.

Article 6.- Seuls les candidats disposant d'une inscription en ligne et ayant déposé un dossier complet seront autorisés à concourir munis de leur carte nationale d'identité.

Article 7.- L'examen comporte une épreuve écrite et une épreuve orale.

Article 8.- Le programme de l'examen est celui de la sixième (6è) année des études médicales.

Article 9.- A l'issue des épreuves écrites le jury nommé par le Ministre de l'Enseignement Supérieur, dresse et publie par ordre alphabétique la liste des candidats admissibles aux épreuves orales.

Article 10.- L'entretien se déroule devant un jury composé au moins de 04 (quatre) enseignants de rang magistral.

Article 11.

  1. A l'issue de l'entretien et en tenant compte des notes obtenues aux autres épreuves, le jury nommé par le Ministre de l'Enseignement Supérieur, établit une liste des candidats admis à l'examen par ordre de mérite.
  2. Les résultats définitifs sont publiés par un communiqué du Ministre de l'Enseignement Supérieur, selon les quotas définis à l'article 3 du présent arrêté.

Article 12.- En tout état de cause, il ne peut y avoir de report d'admission d'une année à l'autre.

Article 13.- Les Chefs des Institutions Universitaires Publiques, les Chefs des Établissements habilités à dispenser des formations médicales et le Directeur des Accréditations Universitaires et de la Qualité du Ministère de l'Enseignement Supérieur sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent Arrêté qui sera enregistré, puis communiqué partout où besoin sera.


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami