Illustration

Concours d’entrée en première année de la Filière « Études Professionnelles Approfondies » de l’École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC)

Études Concours Concours régional  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN
REPUBLIC OF CAMEROON
Paix – Travail – Patrie
Peace – Work – Fatherland

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
SECRETARIAT GENERAL
GENERAL SECRETARIAT

DIRECTION DES ACCRÉDITATIONS UNIVERSITAIRES ET DE LA QUALITÉ

DECISION No 18160208 /MINESUP/SG/DAUQ/SDEAC/SE 01 avril 2016

Portant ouverture du concours d'entrée en première année de la Filière « Études Professionnelles Approfondies » de l'École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) de l'Université de Douala, au titre de l'Année académique 2016/2017.

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR.
VU la Constitution ;
VU la Loi n“ 005 du 16 avril 2001 portant Orientation de [Enseignement Supérieur ; I-
VU le Décret n » 201 N408 du 09 décembre 2011 portant organisation du Gouvernement ;
VU le Décret n“ 20111410 du 09 décembre 2011 portant formation du Gouvernement ;
VU le Décret n“ 20 I 51'434 du 02 octobre 2015 portant réaménagement du Gouvernement ;
VU le décret n° 93/026 du l9janvier 1993 portant création d'Universités ;
VU le Décret n“ 93/027 du 19 janvier 1993 portant dispositions communes aux Universités ;
VU 1e Décret n° 2005642 du 10 septembre 2005 modifiant et complétant certaines dispositions du décret n“ 93/027 du 19 janvier 1993 portant dispositions communes aux Universités ;
VU 1c Décret n” 933023 du 19 janvier 1993 portant organisation administrative et académique de Université de Douala ;
VU le Décret n° 931032 du 19 janvier 1993 fixant le régime financier applicable aux Universités g
VU le déchet n” 2005B 83 du l7 octobre 2005 portant fixation des règles financières applicables aux Universités ;
VU 1e Décret n° 931'234 du 09 septembre 1993 portant réorganisation de PEcoic Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales de l'Université de Douala;
VU le Décret n“ 201219133 du 0l octobre 2012 portant organisation du Ministère de l'Enseignement Supérieur ;
VU le Décret n° EOIBÏUSQIIPM du l2 mars 2013 portant nomination de responsables au Ministère de enseignement Supérieur ;
VU le Décret n“ 2015/398 du 15 septembre 2015 portant nomination des Recteurs dans certaines Universités d‘Etat ;
VU l'arrêté n“ OŒOIZQIMINESUPJDDES du 08 novembre 2002 portant régime des études et des examens et programmes des enseignements des premier et deuxième cycles à l'École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales de l'Université de Douala;

VU l'arrêté n°I5/0045MINESUP/SGIDAUQ/SDEAC/SE du 03 Mars 2016 fixant le calendrier des concours d'entrée dans les Établissements des Universités d'État au titre de Pannée académique 201612017 ;

DÉCIDE:

Article 1er : Un concours pour le recrutement de Deux Cent Vingt Cinq (225) étudiants en première année de la Filière « Études Professionnelles Approfondies » de 1'Eco1e Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) de l'Université de Douala, au titre de l'année académique 2016/2017, est ouvert dans les Options suivantes et réparties ainsi qu'il suit :

Options Nombre de places
Gestion de l'entrepreneuriat 25
Gestion de la Vente et Négociation Commerciale 40
Gestion de la Politique Sociale d' Entreprise 40
Gestion de la Qualité 40
Gestion, Analyse et Évaluation des Projets 40
Gestion de la Communication 40
Nombre total de places

225

Article 2 : Le concours est ouvert aux candidats des deux sexes, titulaires au moins d'une Licence ou d'un diplôme jugé équivalent.
Cette formation se déroule à temps plein (cours du jour) et est offerte exclusivement aux candidats n'exercent pas d'activité professionnelle.

Article 3 : Les dossiers de candidature comprennent les pièces suivantes :

  1. une fiche de candidature (disponible à l'ESSEC ou a la Direction des Accréditations Universitaires et de la, Qualité, MINESUP, Yaoundé) ; ‘-
  2. une demande manuscrite timbrée à 1000 Francs CFA ç
  3. une copie d'acte de naissance certifiée conforme datant de moins de trois (3) mois ;
  4. une copie certifiée cantonne du Baccalauréat de l'enseignement secondaire ou du GCE AIL. ;
  5. une copie certifiée conforme de la Licence ou du diplôme présente' en équivalence, ainsi que les relevés de notes correspondant ;
  6. un certificat médical délivré par un médecin de l'Administration, datant de moins de trois (3) mois ;
  7. un extrait de casier judiciaire, bulletin N° 3, datant de. moins de trois (3) mois ;
  8. deux (2) photos d'identité (4 x 4) du candidat ;
  9. une autorisation formelle à se présenter au concours, délivrée par le Ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative ou par l'autorité administrative habilitée, pour les candidats fonctionnaires ou agents de l'État ;
  10. un reçu de versement de la somme de Vingt Mille (20000) Francs CFA au compte suivant ‘. École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC), n° 14004000005, United Bank for Africa (UBA) Cameroun,
    Agence Université de Douala ;
  11. une grande enveloppe (format A4) timbrée à 400 Francs CFA, portant l'adresse postale complète du candidat.

Article 4 : Les dossiers complets doivent parvenir au Service de la Scolarité de l'ESSEC de Douala, le Vendredi 24 Juin 2016 au plus tard.

Lieux du retrait des fiches d'inscription et de dépôt du dossier :

  • Service de la Scolarité de l'ESSEC;
  • Direction des Accréditations Universitaires et de la Qualité, MINESUP, Yaoundé

Article 5 : Seuls les candidats présentant un dossier complet seront autorisés à composer. ils devront alors se munir de leur carte nationale d'identité qui leur sera exigée.

Le concours aura lieu le Jeudi 30 juin 2.016 a partir de 8 heures précises dans les centres d'examen suivants:
Douala (Campus ESSEC]. Yaoundé (Campus Université de Yaoundé I), Bafoussam, Garoua.

Article 6 : Le concours d'entrée comprend trois (03) parties :

  • un examen écrit représentant 60 « fa de la note finale ;
  • un examen du dossier scolaire du candidat représentant 20 % de la note finale ;
  • un examen oral (épreuve d'entretien) représentant 20 « Fa de la note finale.

Article 7 : L'examen écrit porte sur :

  • une épreuve de dissertation économique destinée à tester l'intérêt porté par le candidat aux problèmes économiques, et portant soit sur la vie et l'actualité économique nationale et internationale, soit sur l'histoire économique récente ou sur la géographie économique ;
  • une épreuve de spécialité destinée à tester les aptitudes du candidat à poursuivre des études avancées dans l'option choisie.

Chaque épreuve dure quatre (04) heures et compte pour 50 % de l'examen écrit.
Article 8 : Pour les candidats des deux options Gestion de l'Entrepreneurial et Gestion, Analyse et Évaluation des projets, l'examen oral (épreuve d'entretien) portera principalement sur la préparation et la discussion d'un projet initié par le candidat

Article 9 : Le. Recteur de l'Université de Douala, le Directeur des Accréditations Universitaires et de la Qualité et le Directeur de l'ESSEC de Douala sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution de la présente décision qui sera enregistrée et communiquée partout où besoin sera

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
Jacques FAME NDONGO


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami