Illustration

9e édition du Prix Kadima des langues africaines et créoles

Études Concours Prix
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

L’OIF lance la 9e édition du Prix Kadima des langues africaines et créoles. Ce prix est décerné tous les deux ans aux auteurs d’œuvres inédites rédigées dans l’une de ces langues – ou en français s’il s’agit d’une traduction.

Calendrier

  • 15 juin 2013 : date limite de réception des dossiers de candidature
  • septembre 2013 : réunion du jury et proclamation des résultats
  • 2014 : remise des prix à l’occasion de la 5ème édition du Festival des langues africaines (Festila)

 

Prix Kadima des langues africaines et créoles

Le Prix Kadima, institué par l’OIF en 1989, a pour but de valoriser et de promouvoir les langues africaines et créoles en encourageant les recherches appliquées ainsi que les efforts de création littéraire et de traduction dans ces langues.

Attribution

Le Prix Kadima est décerné tous les deux ans aux auteurs d’œuvres inédites rédigées dans l’une de ces langues – ou en français s’il s’agit d’une traduction.

Il récompense la meilleure œuvre dans les trois domaines suivants :

  • Prix des langues : description linguistique ; production d’outils didactiques
  • Prix de littérature : tous les genres, oraux ou écrits
  • Prix de la traduction : du français vers les langues partenaires ou inversement.

Le Prix consiste en :

  • Une bourse d’un montant de 4600 euros par catégorie
  • La prise en charge de la publication de l’œuvre primée

Partenaires

  • Centre international des langues (Ciltade) de Louvain-la-Neuve (Fédération Wallonie-Bruxelles)
  • Centre de linguistique théorique et appliquée (Celta) de Kinshasa (République démocratique du Congo)

Règlement

Règlement général


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami