Illustration

Concours de recrutement massif 2013

Études Concours  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Concours de recrutement massif 2013

1400 emplois annoncés dans les municipalités

180 élèves cadres experts en "Administration parlementaire (Sénat)"

620 élèves cadre et agents d'exécution des grands projets structurants

580 observateurs nationaux des élections

APPELS A CANDIDATURES / CONCOURS SPECIAUX CIFADDEG

Le gouvernement camerounais a récemment annoncé 1400 emplois dans les municipalités.

Le Président de la République quant à lui vient de signer un important décret portant convocation du collège électoral pour le 14 avril 2013 en vue de l’élection des sénateurs.

Suite à ces annones et agissant dans le cadre de sa mission d’assistance technique à l’Etat du Cameroun dans le renforcement des capacités nationales à travers la formation professionnelle et la mise à disposition d’un personnel hautement qualifié dans les domaines de la décentralisation et fonction publique locale (filière gouvernance), de l’administration parlementaire et de l’administration des élections (filière démocratie) ; mission à lui confié par le Gouvernement camerounais par arrêté ministériel N°217/MINEFOP/DFOP/SDGSF/CS/ACD, le Centre International de Formation Appliquée en Démocratie (CIFADDEG) lance une série de concours spéciaux pour l’admission des candidats en cycles de formation professionnelle rapide selon la répartition, les conditions et modalités ci-après :

A- FORMATIONS INITIALES (deux options)

Option Décentralisation et Fonction Publique Locale (filière gouvernance)

  • Spécialité 1 : Administration Générale des Collectivités Territoriales Décentralisées……...................................................................... 500 places
  • Spécialité 2 : Finance, comptabilité et fiscalité locales …………………….......................................................................... 500 places
  • Spécialité 3 : Développement local et Coopération décentralisée ………….......................................................................................... 400 places

NB : chaque spécialité ci-dessus comporte 4 cycles de formation à savoir : les cycles des experts consultants (niveau Maîtrise et plus), des cycles experts-associés (niveau Licence et équivalents), des conseillers (niveau DEUG, BTS, Diplôme du cycle 1 du CEFAM et équivalents) et les techniciens supérieurs (niveau Bac, Capacité en droit, CAPIEM, Diplôme du cycle 2 du CEFAM et équivalents).

Option Administration Parlementaire (filière Démocratie)

Spécialité : Administration générale di Sénat

  • Section1 « Secrétaires Administration Sénatoriale » (niveau Bac et Capacité en droit) ;
  • Section 2 « Attachés Sénatoriaux » (Bac+2, BTS, DEUG) ;
  • Section 3 « Conseillers Sénatoriaux » (Licence en Droit public ou en science politique) ;
  • Section 4 « Administrateurs du Sénat » (niveau Licence et plus)

Durée de la formation : 08 mois (5 à 6 mois de cours + 2 à 3 mois de stage)

Lieux de la formation : Yaoundé et Douala ; la formation à distance est aussi possible.

B- FORMATIONS CONTINUES (deux options)

Option Observation Nationale des élections (filière démocratie)

Spécialité Observateurs Nationaux des élections (niveau minimum : BEPC, CAP et équivalents)

Option Gouvernance des entreprises et grands projets (filière gouvernance)

Spécialité : Entreprises d’exécution des grands travaux et grands projets structurants à haute intensité de main d’œuvre (HIMO)

Section1 « Management des équipes de projets HIMO » (niveau Licence et plus) ;

Section 2 « Gestion administrative et financière des projets HIMO » (Bac+2, BTS, et plus) ;

Section 3 « Gestion de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises et projets HIMO » (niveau Licence et plus) ;

Section 4 « Analyse et évaluation d’impact environnemental » (niveau Licence et plus) ;

Section 5 « Magasinage et gestion éthique du matériel » (niveau Bac et plus) ;

Section 6 « Techniques et pointage » (niveau BEPC, CAP et plus).

Durée et lieux de la formation

  • 06 jours (du 25 au 30 mars 2013 dans les dix chefs-lieux de régions) pour les candidats de l’option « observation nationale des élections » ;
  • 03 mois (à Yaoundé et Douala ; la formation à distance est aussi possible) pour les candidats de l’option « gouvernance des entreprises et projets HIMO »

Les différents débouchés possibles :

Au terme de leur formation, les auditeurs disposeront des compétences professionnelles et techniques qui leur permettront, en fonction de leur option de formation, de postuler avec les meilleures chances aux 1400 emplois annoncés par le Gouvernement dans les municipalités ; aux 580 postes d’observateurs nationaux des élections offerts par deux OSC pour les élections sénatoriales du 14 avril 2013 ; en qualité de personnel administratif au sein du Sénat ou encore à un emploi au sein d’un des grands projets structurants à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) en cours d’exécution au Cameroun ou ailleurs.

Composition du dossier de candidature pour chacune de ces formations

  1. Une lettre de motivation adressée au Directeur Général du CIFADDEG précisant la spécialité sollicitée, le cycle, le niveau ainsi que le Centre et mode de formation choisi (présentiel ou formation à distance) ;
  2. Un CV avec deux photos d’identité (4x4) ;
  3. Un reçu de versement de vingt mille (20 000) FCFA de frais de concours dans le compte bancaire N°1140029853019 intitulé CIFADDEG et domicilié à EXPRESS UNION FINANCE, Agence d’Etoudi FOKOU Yaoundé. Ce versement peut aussi s’effectuer soit directement auprès du chef service administratif et financier du CIFADDEG, soit dans toutes les agences EXPRESS UNION du territoire camerounais ; en précisant le mode d’envoi suivant : « Envoi pour compte bancaire ».

Les dossiers peuvent être expédiés par MTA, SOLEX, ESICO à l’adresse suivante : CIFADDEG, BP 8216 Yaoundé 8, République du Cameroun. Tél. : (00237) 22 75 30 60 / 22 11 42 79 / 33 60 18 03 / 77 83 14 77 / 75 99 29 24 / 99 65 04 43 / 99 29 02 23 Email : cifaddeg@yahoo.fr

Les dossiers peuvent aussi être déposés directement au CIFADDEG – Yaoundé face Total Ngousso ou au CIFADDEG – Douala face boulangerie saker Deido. Aucun dossier incomplet ne sera pris en compte.

Dates limites de candidature :

  • 22 mars 2013 pour les candidats de l’option ‘observation nationale des élections » ;
  • 01 avril 2013 pour les candidats des autres options.

Date du concours : 06 avril 2013 dans les dix chefs-lieux de régions.

NB : les candidats de l’option « observation nationale des élections » ne composeront pas lors du concours d’entrée ; ils seront tous admis à suivre la formation et la sélection en vue du recrutement des 580 observateurs nationaux des élections ne se basera sur uniquement que sur leur examen de fin de formation par ordre de mérite.

Le Directeur Général du CIFADDEG

Hyacinthe MBA MBO

Administrateur de programmes,

Diplômé de l’Université de Nantes

Cameroon Tribune N°10294/6495 du 05/03/2013 p4


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami