Sextoys: les objets du quotidien préférés pour se faire plaisir

Magazine Hommes & Femmes  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Pommeau de douche, manche du levier de vitesse ou machine à laver, ces objets du quotidien à première vue très différents ont pourtant un point commun. Tous sont parfois détournés en sextoys par des Français cherchant à pimenter leur sexualité. La preuve par 4…

concombre-tomate

Coquins les Français ? Difficile d’en douter au vu du premier baromètre de sexyavenue.com sur leurs pratiques sexuelles. Principal enseignement : quel que soit leur sexe, ils aiment s’amuser et pimenter leur vie sexuelle à l’aide de sextoys. Pour preuve, ils sont en moyenne 45% à utiliser ces jouets sexuels au moins une fois par semaine (47% des femmes et 42% des hommes). Et dans la plupart des cas (68%), c’est en couple que ces accessoires sont utilisés, même si plus d’un tiers des femmes privilégient le plaisir solitaire, contre 23% des hommes. D’ailleurs, si 38% des femmes disent préférer leur partenaire à un sextoy, elles sont tout de même 10% à affirmer le contraire. Autre chiffre inquiétant, plus de la moitié des sondés ne voit pas la différence entre un sextoy et un véritable partenaire sexuel et prend autant de plaisir avec l’un qu’avec l’autre.

Un concombre ? Non, un sextoy !

Alors que les résultats confirment le fait que les sextoys font encore et toujours vibrer le cœur des Français, le baromètre révèle aussi qu’ils n’hésitent pas à détourner des objets du quotidien lorsqu’ils n’ont pas d’accessoire coquin sous la main. Stylos, outils ou manche du levier de vitesse, 60% des répondants disent avoir déjà eu recours à ces objets dans leurs ébats. Concrètement,

  1. Les pommeaux de douche sont plébiscités par 28% des femmes et 16% des hommes.
  2. Les concombres, bananes, carottes, aubergines et autres fruits et légumes sont détournés par 22% des hommes et 17% des femmes.
  3. Les machines à laver et leur programme essorage pimentent la sexualité de 7% des Français.
  4. La fonction vibreur des téléphones portables offre des sensations à 5% d’entre eux.

En revanche, lorsqu’ils investissent dans de véritables sextoys, les Français restent relativement classiques. Dans 70% des cas, ils préfèrent les vibromasseurs, menottes et anneaux vibrants aux sextoys plus high-tech qui ne recueillent les faveurs que de 20% des sondés. Seuls 5% d’entre eux recherchent la singularité et optent pour les combinaisons en latex, le fouet ou encore le collier clouté.