Colloque organisé par l'ANF, l'UINL, le JADA et l'INEADEC à l'occasion du 20ème anniversaire de l'OHADA

Magazine Insolite  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Direction scientifique : Pr Grégoire BAKANDEJA, Jean-Paul DECORPS, Laurent DEJOIE, Abdoulaye HARRISSOU et Dr Achille NGWANZA

Présentation du colloque

Dans le cadre des festivités du vingtième anniversaire de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), l'Association du Notariat Francophone (ANF), l'Union Internationale du Notariat le Journal Africain du Droit des Affaires (JADA) et l'Institut Euro-Africain de Droit Economique (INEADEC) organisent un colloque sur le thème « OHADA : nouveaux défis ». Cette manifestation sera placée sous le parrainage de l'Organisation internationale de la Francophonie et des Ministres respectifs des Finances et de la Justice de la République démocratique du Congo.

Après avoir fait preuve d'une importante activité normative, l'OHADA est incontestablement reconnue comme un acteur majeur de l'assainissement et de la modernisation du droit des affaires en Afrique. Paradoxalement, au moment où l'OHADA s'apprête à entrer dans l'âge adulte, son avenir est brouillé par une multiplicité de facteurs.

Créée le 17 octobre 1993, au lendemain de la guerre froide, l'OHADA doit continuer son œuvre d'harmonisation du droit des affaires dans un contexte de rivalités politico-économique internationales multipolaires. De plus, les excès du libéralisme économique ambiant obligent tout législateur à intégrer dialectiquement la souplesse des transactions commerciales et la sécurité juridique. Quant aux opérateurs économiques, outre le renforcement de l'application du droit OHADA, ils souhaitent l'harmonisation de nouvelles matières alors que la doctrine invite à la prudence. Enfin, malgré l'adoption de textes modernes, l'arbitrage n'a pas encore connu sa vitesse de croisière dans l'espace OHADA.

Les préoccupations qui précèdent sont les principaux défis que l'OHADA va devoir relever pour consolider son objectif de sécurité juridique et judiciaire. L'analyse prospective de l'OHADA postulant la fraicheur d'esprit et l'innovation, c'est tout naturellement que la RDC, dernier Etat ayant adhéré de l'OHADA, accueillera ses travaux. Donner une nouvelle impulsion à l'OHADA en RDC est une autre manière de souhaiter la bienvenue à ce pays plein de richesses humaines et économiques.

Les travaux de ce colloque ambitionnant de poser les jalons de l'avenir de l'OHADA, un panel relevé de praticiens et d'universitaires feront l'escale de Kinshasa pour jouer le rôle de sentinelle de la bonne marche du droit des affaires.

Télécharger le programme et le bulletin d'inscription

Information : gbakandeja2002@yahoo.fr ; olivierjap04@yahoo.fr