Il voit sa femme enceinte se faire poignarder par écran interposé

Magazine Insolite  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Un soldat américain en mission en Asie a assisté à l’agression de sa femme enceinte alors qu’il communiquait avec elle via Facetime, rapporte plusieurs médias américains, dont Stars and Stripes, le quotidien de l’armée des États-Unis à l’étranger.

femme-enceinte-tuee

Mercredi dernier, à leur domicile d’El Paso, alors que le couple discute
par écran interposé via leur smartphone, un individu surgit derrière Rachel Poole, enceinte de neuf mois, et la poignarde au visage et au corps puis la roue de coups. Paniqué, son mari, Justin P. Poole, qui assiste impuissant à la scène,lance alors un appel à l’aide sur Facebook:

“(…) Corey Moss a pénétré dans ma maison alors que je suis en mission. Il l’a poignardée à une dizaine de reprises aujourd’hui”, écrit-il.

Corey Moss, l'agresseur. © El Paso Police Department.

Corey Moss, l’agresseur. © El Paso Police Department.

La victime, souffrant de plusieurs morsures et fractures, a en effet réussi à crier le nom de son agresseur à son mari. Corey Bernard Moss, soldat de 19 ans à Fort Bliss, une base non loin d’El Paso, connaît le couple: il devait de l’argent à Justin P. Poole, selon le Daily News. Ce dernier avait autorisé au jeune soldat à utiliser sa voiture pendant qu’il était à l’étranger. Mais suite à un accident, il ne remboursa jamais les réparations.

Moss a rapidement été arrêté par la police militaire pour tentative de meurtre. Sa caution a été fixée à 60.000 dollars. Tirée d’affaire, Rachel Poole se remet doucement de son agression à l’hôpital. Elle a témoigné à la chaîne ABC. Izabella, la petite fille du couple, est entretemps née par césarienne. Elle se porte bien.