Le mystère de ce paysage singulier enfin percé

Magazine Insolite  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Le mystère d'un des paysages les plus étranges de notre planète, les Mima Mounds aux Etats-Unis, vient d'être percé, relate la BBC.

Illustration

Ces vastes pleines émaillées de buttes de terres couvertes d'herbe, découvertes en 1841 dans l'état de Washington, dans la région d'Olympia au sud de Seattle, seraient le fait de simples rongeurs.

Depuis leur découverte à la suite d'une expédition, les Mima mounds ont donné naissance à nombre d'hypothèses de la part de scientifiques quant à leur origine. Tombes d'amérindiens, tremblements de terre ou présence extra-terrestre, toutes sortes d'explications ont évoquées par la communauté scientifique.

Pourtant l'explication serait à chercher plutôt du côté d'une espèce de rongeurs, les gaufres à poche, présents essentiellement aux Etats-Unis et dans une moindre mesure au Canada. S'il est réputé pour abîmer les gazons, les scientifiques étaient cependant loin de s'imaginer que l'animal, qui mesure dans les 40 cm, soit capable de créer des buttes de 2,5 mètres de haut en moyenne, pour 9 m de large...

La découverte a été faite par le Dr Manny Gabet, de l'Université de San José, à l'aide d'un programme informatique qui lui a permis de comprendre comment les gaufres arrivaient à déplacer le sol en creusant des galeries, de manière à rester au sec sous terre. Le Dr Gabet a créé des gaufres digitaux qui ont reproduit virtuellement quasiment à l'identique les monts de Mima.

Les gaufres à poche (aussi appelés gaufres bruns) creusent en effet des tunnels en amassant la terre vers la surface, ce qui, sur plusieurs générations de creusage de terriers, formeraient à terme ces buttes si singulières. Selon les scientifiques à l'origine de cette hypothèses, au bout de 500 à 700 ans, les rongeurs seraient à cours de terre sur leur parcelle d'origine, ce qui explique que les Mima mounds ne dépassent jamais un certain niveau d'évolution.